Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/11/2014

Remède à la mélancolie

Tous les dimanches sur France Inter à 10h et aujourd'hui cette émission accueille Pierre Rabhi.

 

Pierre Rabhi : "Cette douleur en l'accueillant change de nature"

26/01/2013

Le salon des refusées

Comment d'une situation douloureuse, Claire Diterzi a su produire le meilleur...Lisez l'article de Patrice Pluyette et découvrez l'album ici !

Je l'écoute en boucle !

51U5scQvc-L._SL500_AA300_.jpg

 

26/10/2012

Tori Amos sur France 5...

...un moment magique ! La preuve, le silence s'est fait dans le salon hier et ça n'arrive quasiment jamais!:)

21/08/2012

Vole le chagrin des oiseaux

Pour écouter clic !

 

315x315-000000-80-0-0.jpg

04/02/2008

"Tout est bon chez elle, y a rien à jeter..."

Vous y croyez vous au coup  de la fille  qui n'a pas acheté de disque depuis que Kate Bush a sort son dernier album (je préfère ne pas regarder la date) et qui,  à l'écoute d'une seule  chanson à la radio, achète le  Cd de quelqu'un dont elle n'avait jamais entendu parler? Hé bien, c'est moi et franchement, j'ai été é-pa-tée !
Je laisserai à Ch'ti 31 , quand il aura le temps,le soin de décortiquer les influences musicales d'Agnès3521383410264 Bihl,sachez quand même que dans les remerciements, elle cite en vrac, Jacques Brel,Anne Sylvestre qui l'a portée sur les fonds baptismaux de la chanson, Charles Aznavour dont elle a assuré  la  première partie, Renaud Séchan( Clin d'oeil avec "You are fouting of my gueule" )...et vous aurez une idée de la lignée dans laquelle elle s'inscrit.
Quant aux paroles, c'est un régal ! Pas  étonnant que dans la liste gigantesque de remerciements se niche le nom de Pierre Desproges dont elle détourne au passage un aphorisme .Elle manie le zeugma comme une majorette son bâton , "moi qui fais la morale et la grasse matinée", elle oscille entre l'hystérie et la tendresse dans "La  Complainte de la  mère parfaite", égratigant au passage le père qui dort tranquillement au salon tandis que la mère débutante s'évertue  à chanter"Dodo, l'enfant do, crise de nerfs , maman limite", balançant entre  injures "espèce d'antiféministe"et la menace "sinon je te déshérite", celle qui ne se reconnaîtra pas dans ce portrait est une menteuse ou une chanceuse qui n'entend pas le bébé pleurer ! On rit mais aussi on pleure (et ce  n'est pas une figure de style) avec une chanson sur l'inceste "Touche pas à mon corps" où Agnès Bihl réussit le tour de force de trancrire en quelques  minutes tous les sentiments éprouvés par l'enfant violée par son père.
Rien de lourd rien de caricatural quand , tout en évoquant le monde de l'école avec son prof de maths,  sadique (pléonasme, bien sûr), elle traite mine de rien du problème  des  sans-papiers, "Liberté j'écris ton nom mais sans papiers,  c'est pas pratique". Chanteuse  engagée oui,  mais sans rien de l'aspect caricatural, l'humour et la virtuosité dans le maiement des mots. sont à pour alléger le tout.
le monde  d'agnès Bihl,  c'est aussi celui des  régimes, des histoires d'amour (souvent ratées),  des femmes qui se font belles, tellement libres que"j'suis libre tous les soirs", énumérant tous les types de garçons rencontrés, mais aussi débinant avec une perfidie raffinée  celle dont elle voudrait prendre la  place : "Après tout elle est trop modeste, Elle  cache si bien ses  qualités...Et puis son âge, comme  c'est curieux Vu qu'c'est pourtant ce qu'lle  fait d'mieux". Vous l'aurez compris, Agnès vaut mieux être sa copine ! :) Et ça tombe bien,  j' l'adore !

Le site officiel d'Agnès Bihl

 

15/12/2006

Une jeune pousse

Les passagers de mon corbillard sont contents, j'ai enfin changé de disque, remisé Philippe Katerine, place à Emilie Simon et à Végétal !images
Je danserais un peu moins dans ma voiture mais en ces temps de végétation affolée par le réchauffement de la planète, se faire cajôler par la voix d'Emilie Simon , qui a quitté le monde des glaciers pour celui des plantes , fait du bien.
En plus, je lui trouve de faux-airs de Kate Bush dans ses arrangements et ses choeurs alors tout va bien !
La demoiselle est par ailleurs fort dynamique, je l'ai vue à la téloche, chanter en direct, pas de problème, elle a de l'énergie à revendre !

J'ai juste voulu vous faire partager un coup de coeur mais le meilleur pour la musique c'est lui !

14/08/2006

Coup de tête (et non de boule !), coup de coeur

Le dernier concert que nous sommes allés voir "en famille", c'était celui d'Henri Dès (et encore le p'tit dernier , qui aura 7 ans à l'automne n'était pas encore né), c'est vous dire si ça remonte à loin !
Et là sur une impulsion soudaine de mon Homme qui voulait sûrement bien commencer ses vacances, nous voilà tous partis pour Aulnoye-Aymeries (à 30 km de Valenciennes) où était organisé un festival.
Au programme: Holden (disque Inter du printemps dernier), Mademoiselle K. (rien à voir avec Dino Buzatti ou Kafka), et Amadou et Mariam.Nous aurions bien aimé que Ch'ti 31 et sa petite famille soient avec nous, car je ne voudrais pas empiéter sur son territoire...
La pluie a eu la bonne idée de ne tomber qu'avant les concerts et les parapluies sont donc resté sagement fermés pendant qu'Holden (en formation réduite mais néanmoins efficace )égrenait principalement les titres de leur dernier album Chevrotine (qui a tourné en boucle pendant un long (trop long aux dires de certains) moment dans le corbillard qui me sert de voiture. Les textes poétiques et les mélodies accrocheuses servies par la voix superbe d'Armelle Pioline et la guitare époustouflante de Mocke  ont su séduire un public  enthousiaste.
Un p'tit tour de manèges sur la ducasse et nous voilà partis pour découvrir Mademoiselle K. Ouah, ça dépote !
Katherine , sa guitare Eléonore , et les trois fous furieux qui les entourent ont su nous entrainer dans un monde rempli d'énergie et de talent. Franchement, je ne sais pas ce que ça donne sur disque, il y a un titre qui passe sur le Moove, tendez l'oreille, mais le groupe vaut d'être vu sur scène ! Mademoiselle K possède un réel talent ,brut de décoffrage parfois, mais toujours maîtrisé et qui a su entraîner l'adhésion du public, toutes générations confondues.Longue vie sur les ondes et sur scène à Mademoiselle K !
Pour Amadou et Mariam , la partie était gagnée d'avance mais l'image statique qu'en donne leurs clips et les mélodies lancinantes et nasillardes dont on nous rabat les oreilles n'ont rien à voir avec le spectacle qu'ils ont donné sur la scène principale. Amadou est un guitariste hors pair et lui et ses musiciens ont su nous faire danser et chanter pendant une heure et demie sans faiblir. Il gagnerait peut être à moins s'inquiéter de notre sante "Est-ce que ça va ? !" revient un peu trop souvent mais bon, on lui pardonne sa trop grande sollicitude. Quant à Mariam, elle s'autoproclame - à juste titre- "la belle Mariam" mais gagnerait à être un peu plus souriante. Ne ratez pas ses quelques pas de danse, ça dure trente secondes.
Et pour couronner le tout, sur la route du retour, nous avons eu droit au concert sur France Inter de l'alter égo masculin de Brigitte Fontaine , le déjanté Philippe Katerine, en plein dans "Louxor,jadore" ! Dommage que nous n'ayons pas eu l'image car Bernard Lenoir après nous avoir dit que le spectacle était indescriptible a quand même fini par nous avouer que sur la scène tout le monde était habillé comme sur la pochette de Robots ! ça donne envie ! Viens vite nous voir Philippe, on t'adoooore!
0602498270981