Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Mission hygge ...en poche | Page d'accueil | Flammes »

04/11/2019

La grande fugue

"Victoire Overwinning, injoignable pour cause de suicide, meurtre, viol, noyade ou violences en tout genre. Possiblement en audience avec un détraqué. Rappelez plus tard."

Une violoniste est retrouvée morte, son archet planté sans sa carotide. Premier problème: qui est-elle ? S'agit-il de la fantasque et hyper douée Wanda, premier violon d'un quatuor à cordes ou de sa jumelle Sara-Louise, qui faisait aussi partie de l'ensemble ? ziska larouge
Gidéon Monfort, tout juste revenu au travail , en fauteuil roulant, certes, mais flanqué de son chien Tocard, improbable mélange de Berger allemand et de teckel, mène l’enquête, sous la houlette de la juge d'instruction Victoire Overwinning, haute en couleurs, dans tous les sens du terme.
L'enquête est ici un prétexte et plus que tout ce sont les personnages, leur manière de s'exprimer et leur manière de vivre, dépeintes avec beaucoup de truculence, qui sont au cœur de ce roman fluide et très agréable à lire.
On pense bien évidemment à Nadine Monfils et Ziska Larouge n'a pas à rougir de la comparaison. Un bon moment de lecture.

 

Merci à Babelio et aux Éditions Weyrich, collection Noir Corbeau 2019, 219 pages qui donnent envie de retrouver bientôt Gidéon et Tocard.

 

06:00 Publié dans Roman belge | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : ziska larouge

Commentaires

J'aime bien Nadine Monfils également, alors je note ce titre.

Écrit par : Alex-Mot-à-Mots | 05/11/2019

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.