Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« La grande fugue | Page d'accueil | Quand sort la recluse...en poche »

05/11/2019

Flammes

"Que dire ? Les gens changent.Les carrières partent en eau de boudin. Les vies regimbent. Les fiancés se tapent des consultantes en RH spécialisées dans la gestion du changement . Blondes. Le gin s'invite dans votre café, D'abord une petite pluie, puis un raz de marée. Alors je ne m'en veux pas quand il m'arrive de vexer quelqu'un , de balancer quelques taloches, de briser quelques os. Je ne ressens plus grand chose."

Parce qu'il ne veut pas que sa sœur Charlotte, comme toutes les femmes de la famille avant elle, soit "condamnée à revenir, métamorphosée et affreuse après sa mort", Levi se fixe un objectif: construire de ses mains un "cercueil apaisant".robbie arnott
Horrifiée par la nouvelle, Charlotte, bien décidée à être incinérée et non enterrée, s'enfuit,direction le Sud de la Tasmanie, l'île où se déroule cette histoire placée sous le signe des Flammes.
Commence alors un périple où la nature, les animaux et le feu jouent des rôles essentiels, où le fantastique s'insinue sans que cela semble poser problème aux personnages, tant il fait partie de leur quotidien. Des personnages qui prennent en charge chacun leur tour des chapitres, donnant à chaque fois une tonalité différente au récit.On suit ainsi le journal halluciné d'un narrateur qui sombre progressivement dans une folie meurtrière.
Des scènes prenantes, voire surprenantes, une écriture qui se renouvelle à chaque chapitre, une construction maîtrisée, tels sont les ingrédients d'un roman indispensable.

Flammes, Robbie Arnott, traduit de l'anglais  (Australie) par Laure Manceau. Actes Sud 2019, 253 pages ensorcelantes.

 

Commentaires

Le début de ton billet laisse supposer des horreurs qui m'intriguent ..

Écrit par : Aifelle | 05/11/2019

Je suis intriguée aussi, j'aime bien que tu n'en dise pas trop !

Écrit par : Kathel | 05/11/2019

J'avais repéré ce titre dont on en parle pas beaucoup sur les blogs que je suis, malgré son aspect fantastique. De ce que tu en dis, je pense que ça ne devrait pas trop me gêner. je surligne.

Écrit par : Autist Reading | 05/11/2019

Un billet bien tentateur.

Écrit par : Alex-Mot-à-Mots | 05/11/2019

Comme Aifelle, je suis intriguée !

Écrit par : Melanie B | 05/11/2019

On me l'a vivement recommandé !

Écrit par : lewerentz | 10/11/2019

à tous: ce roman fait sortir de sa zone de confort !

Écrit par : cathulu | 11/11/2019

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.