Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« #Île #NetGalleyFrance | Page d'accueil | Vies de chien ...en poche »

04/05/2020

Le chant de la pluie

"Le chant de la pluie est notre hymne national, nos passe-temps sont l'ennui et la boisson."

Martha, anglaise pur jus, se réfugie dans le cottage de son irlandais de mari, brutalement décédé, pour faire le point. Là, sur la côte ouest de l'Irlande, non loin des îles Skellig, elle laisse la porte ouverte, au sens propre et au sens figuré, tout à la fois aux souvenirs et aux gens du cru.
Dans cette nature sauvage, qu'un promoteur veut exploiter, Martha pourra peut-être tenir une promesse fait vingt ans plus tôt.sue hubbard
 Offrant de magnifiques portraits de femme et d'îles, Le chant de la pluie dégage un vrai charme, même si  l'aspect vachard de quelques réflexions aurait pu être davantage exploité. Martha m'a parue attachante et j'ai regretté que l'intrigue liée à l'exploitation envisagée de ce paysage grandiose se résolve aussi facilement. Un bon moment de lecture néanmoins.

Traduit de l'anglais par Antoine Bargel

 

Mercure de France 2020

Commentaires

Ajouté à la liste .. les éditeurs allègent la rentrée littéraire, tant mieux, parce que l'embouteillage est déjà largement suffisant.

Écrit par : Aifelle | 04/05/2020

Je le sens pour moi, ce bouquin...
Un RL allégée? Ce serait bien, à condition que ce ne soit pas que les 'poids lourds' qui réussissent à paraître

Écrit par : keisha | 04/05/2020

Keisha, j'ai bien peur que ce soit le cas ....

Écrit par : Aifelle | 04/05/2020

Tu l'aurais voulu plus vachard ? ;-)

Écrit par : Alex-Mot-à-Mots | 04/05/2020

Aifelle, je crains comme Keisha, qu'on laisse de la place pour les supposés gros vendeurs...
Alex, je n'aime pas quand c'est trop "lisse" : )

Écrit par : cathulu | 04/05/2020

Poursuite de la thématique insulaire, donc ! As-tu une île préférée ?

Écrit par : Melanie B | 05/05/2020

Suite et fin jusqu'à nouvel ordre, Melanie :) Pas d'île favorite non.

Écrit par : cathulu | 05/05/2020

Bon... je ne sais pas si c'est pour moi. En fait, j'ai du mal avec tout ce qui est trop "réel" ces temps-ci.

Écrit par : Karine | 16/05/2020

Karine, un peu d'évasion ne peut pas faire de mal : )

Écrit par : cathulu | 24/05/2020

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.