Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Age tendre...en poche | Page d'accueil | l'engravement »

13/06/2022

#LeLacmagique #NetGalleyFrance !

"Sans m'en apercevoir, je me suis soumise à une version assez dépressive de la féminité. Une version rétractée, retranchée. Être une femme, c'est ne pas pouvoir. C'est ne pas avoir le droit. mes compagnes de baignade ont une toute autre définition.  Pour elles, la féminité a  à voir avec la nature et la force. "

Partie s'installer pour un temps au Québec avec son compagnon et ses filles, la narratrice va être invitée à accompagner un groupe de femmes habitant près de chez elle pour une baignade dans un lac, le matin. Une baignade un peu particulière car à ce moment de la journée, ce plan d'eau est réservé aux femmes et elles s'y baignent nues. 
Situé au cœur de la forêt, ce lac va  dès le premier instant prendre une importance particulière pour la jeune femme qui va vivre une expérience l'amenant à prendre conscience des ses peurs, de ses relations pour le moins dysfonctionnelles avec ses parents, très tôt séparés. yaël cojot-golberg
Ni mysticisme, ni sorcellerie, mais une analyse très fine et sans concession de son rapport à la féminité et aux autres.  Il n'y a rien d'anecdotique dans ce récit de vie qui nous fait partager cette expérience toute simple en apparence car selon l'autrice ces femmes ont su instaurer "Une familiarité, une filiation, presque. Tout simplement, elles m'ont vue. "L'écriture, fluide et élégante, fait de cette lecture une expérience qui résonne longtemps en nous.

 Grasset 2022yaël cojot-golberg

 

 

Commentaires

Ah oui, je l'ai entendue à la radio il n'y a pas longtemps je crois, et je jetterais bien un oeil à ce récit.

Écrit par : Melanie B | 13/06/2022

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.