Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Avalanche/Une histoire d'amour | Page d'accueil | Je suis si bien ici sans toi...en poche »

27/04/2017

Sanglier

"Quand il y a un coup de vent les ondulations deviennent une sorte de course folle, mais qui fait du surplace,- il n'empêche que parfois, on se surprend à croire que le champ va sauter la haie du fond.Cela fait une chorégraphie de bancs de poissons, en plus élégant."

Pourquoi son employeuse a-t-elle prêté à Sybille, clerc de son état, sa maison de campagne dans le Morvan pour une semaine ? Le mystère demeure entier et peu importe.dominique rameau
Ce qui importe est la manière dont la jeune citadine (qui ne connaît que quelques noms de végétaux et d'animaux), va progressivement lier connaissance avec les quelques habitants et surtout va se fondre dans la nature, redécouvrant son corps , les éléments et les sensations. Un parcours initiatique qui parlera à tous les amoureux de la nature et du style. On a souvent envie de suivre Sybille, voire de l'imiter...
En apparence,il ne se passe presque rien, l'écriture ne fait pas d'effets de manches mais distille une vraie poésie  qui fait qu'une fois le roman dévoré d'une traite, je l'ai aussitôt relu pour mieux le savourer. Un grand coup de cœur !

Sanglier, Dominique Rameau, éditions José Corti 2016.

 

Et zou sur l'étagère des indispensables !

Un premier roman écrit par un écrivain né en 1947,roman  déniché à la librairie du Cyprès à Nevers, où il était mis en valeur. Là, j'ai trouvé ce que je ne cherchais pas, rejoignant ainsi sans le savoir ce qui était écrit dans le  texte de Dominique Rameau...

Laissez-vous enchanter à votre tour.

Commentaires

Yessss je note

Écrit par : ptitlapin | 27/04/2017

Voilà qui pourrait tout-à-fait me convenir. C'est bon de traîner dans les librairies d'une autre région, on peut y faire ce genre de découverte.

Écrit par : Aifelle | 27/04/2017

Je connais la collection, que du bon en effet!

Écrit par : keisha | 27/04/2017

Tiens c'est marrant, j'ai lu récemment un roman qui s'appelait Le sanglier (de Myriam CHIROUSSE) dont la thématique était différente, mais dont j'avais aimé l'écriture aussi (davantage cynique et drôle que poétique toutefois), et qui se lit également d'une traite...

Écrit par : Ingannmic | 27/04/2017

Il ne se passe presque rien et tu l'as aussitôt relu, ça doit être vraiment sympa, alors !!!

Écrit par : Liliba | 27/04/2017

ah oui, indispensable? ok ok !!!

Écrit par : Violette | 27/04/2017

Aifelle, libraire découverte grâce à La grande Librairie ! :)
Keisha, je la découvre.
Ingammic, je note, merci.
Liliba magique, oui.
Merci, Violette ! :)

Écrit par : cathulu | 30/04/2017

Décidément, le sanglier a la côte en littérature en ce moment.

Écrit par : Alex-Mot-à-Mots | 02/05/2017

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.