Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Eden Springs | Page d'accueil | Le complexe d'Hoffman »

06/09/2018

La chance de leur vie

agnès desarthe"Le sac de ses jeunes femmes exsangues la fait rêver. Elle a renoncé au sien depuis si longtemps. Disparu le réservoir de vie, d'inventivité, cette cavité contenant la solution à tous les problèmes, un poids, certes, mais qui atteste d'un engagement , d'un héroïsme dont son existence aujourd'hui est dépourvue."

Quelle drôle de femme que cette Sylvie ! Elle ne réagit jamais comme on s'y attendrait et n'aspire qu'à une chose aux États-Unis où , avec leur fils, Lester, elle a accompagné son mari, Hector: redevenir invisible.
Expatriée dans des conditions confortables, Hector a été nommé professeur dans une université de Caroline du Nord où il va enchaîner les conquêtes sans que cela trouble le moins du monde son épouse, elle pourrait accéder à une petite notoriété artistique mais ne le désire pas vraiment.
C'est finalement par Lester que, d'une manière étonnante, le trouble se répandra.
Agnès Desarthe brosse ici le portrait d'une famille expatriée qui vivra, de loin, les attentats meurtriers de novembre 2015, mais aussi celui du corps d'une femme vieillissante et surprenante.

Éditions de l'Olivier 2018.

Cuné est plus enthousiaste que moi.

Commentaires

Il m'attend et ton avis me conforte dans ce choix ... J'ai hâte !

Écrit par : Mimi21 | 06/09/2018

Pas tentée par celui-là, ouf ..

Écrit par : Aifelle | 06/09/2018

Une lecture en demi-teinte pour moi. Le personnage du fils m'a paru en surplus.

Écrit par : Alex-Mot-à-Mots | 06/09/2018

Je ne suis pas tentée par ce roman, et tu n'as pas l'air très enthousiaste.

Écrit par : krol | 06/09/2018

Il ne me tente pas plus que ça celui là, (j'aime rarement quand des auteurs français placent leur action en Amérique) !

Écrit par : Céline | 15/09/2018

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.