Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Des nuages plein la tête...en poche | Page d'accueil | Journal pauvre »

17/06/2019

Première dame

"Le temps m'a aidée à fabriquer un univers dans lequel je clos ma pensée et fige mon visage. A l'intérieur bouillonnent mes rêves."

Marie, épouse de Paul, candidat aux primaires de son parti de droite en vue de l'élection présidentielle, décide de tenir son journal de campagne. Celle que certains ne voient que comme une "bourgeoise d'âge mûr trop gâtée par la vie" est tout à la fois une femme qui a mis ses capacités intellectuelles sous le boisseau, pour privilégier sa vie de mère de famille nombreuse (quatre enfants, adultes maintenant), mais qui a aussi fait le choix d'épouser un homme et son ambition.
La peur de n'être personne la talonne et quand les ennuis judiciaires (entre autres) rattrapent le couple, la vie de Marie vacille.caroline lunoir
Inspiré par une actualité politique encore fraiche, le roman de Caroline Lunoir réussit le pari de nous tenir en haleine et de brosser le portrait nuancé d'une femme à multiples facettes qui profite sans vergogne, et même sans s'en rendre compte de privilèges, mais qui s'indigne quand la réalité triviale la rattrape, sans pour autant perdre son humanité. 185 pages dévorées d'une traite.

Actes Sud 2019. déniché à la médiathèque.

le billet de Cuné: clic.

Commentaires

cool, il est à la biblio:)

Écrit par : clara | 17/06/2019

Je l'avais vu passer mais pas trop tentée par le sujet.

Écrit par : Melanie B | 18/06/2019

Cool, Clara !

Melanie, c'est une synthèse habile et très bien faite de différentes "affaires" et surtout ça e manque pas d'originalité.

Écrit par : cathulu | 19/06/2019

Celui-ci, je veut absolument le lire mais pour l'instant, impossible de le dénicher en bibliothèque.

Écrit par : lewerentz | 20/06/2019

Une lecture addictive, alors.

Écrit par : Alex-Mot-à-Mots | 21/06/2019

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.