Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« #SurLeBoutDeLaLangue #NetGalleyFrance | Page d'accueil | Retour à Birkenau »

10/10/2019

Le drap blanc

"On se place là où il faut. On agit de la seule façon possible. Et c'est plus tard, dans la solitude qu'on se permet d'être désarticulé."

Elle n'était pas en France quand son père est mort, alors Céline Huyghebaert, peut être pour compenser, va mener une sorte d'enquête, empruntant différentes formes (interviews, récits de souvenirs, description de cartes postales...) pour créer un portrait kaléidoscopique de celui dont chacun se souvient différemment. céline huyghebaert
Pas question ici d'obtenir un résultat harmonieux, au sens où se dégageraient de grandes lignes communes. Non, ce qui intéressant dans cette démarche, c'est l’opiniâtreté de l'auteure et sa finesse d’analyse.
Un récit dérangeant et fort.

Le Quartanier 2019, 323 pages

 

06:00 Publié dans Récit | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : céline huyghebaert

Commentaires

Déjà lu cet été un roman sur ce thème.

Écrit par : Alex-Mot-à-Mots | 10/10/2019

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.