Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Harpie | Page d'accueil | L'horizon qui nous manque...en poche »

04/05/2021

Celle qui nous colle aux bottes

"En plus, l'arbre ça dépasse une vie humaine ! C'est perturbant, mais je me dis , ah oui, ceux-là ils vont me survivre ! ça donne une espèce de recul sur nos petites vies, nos petites décennies ! "

Pour son sujet de mémoire, l'autrice décide d'entamer un dialogue avec son père agriculteur  adepte de méthodes qui ne sont pas toujours du goût de sa fille. Ce docufiction s'appuie sur de nombreux essais et envisage d'abord l'évolution du paysage et des méthodes agricoles. marine de francqueville
Le dialogue initial s’enrichit  aussi d'interventions d'autres agriculteurs qui présentent avec enthousiasme d'autres pratiques plus respectueuses de l'environnement . Le tout est nuancé, sans aucun manichéisme et non dépourvu d’humour quand se révèle par exemple le décalage entre fiction et réalité dans la mise en scène de cette famille sympathique. Le lecteur tourne les pages sans jamais s'ennuyer tant la bienveillance et l'humanité ressortent de ces dessins et de ces dialogues où chacun prend le temps de vraiment écouter l'autre et ses arguments, évoluant au fil du texte.  Une première bande-dessinée  attachante et pédagogique sans jamais être ennuyeuse.

 

Merci aux Éditions de l’échiquier et à Babelio.marine de francqueville

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.