Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Mathilde ne dit rien...en poche | Page d'accueil | On noie bien les petits chats »

14/01/2022

Lumière d'été, puis vient la nuit...en poche

Un village de quatre cents âmes perdu au milieu de la campagne islandaise. Ses habitants, parfois hauts en couleurs, travaillés par la solitude, l'usure des couples, le désir amoureux, l'envie de partir, la violence, la bienveillance, bref par tous les sentiments qui agitent un microcosme observé avec beaucoup de bienveillance par l'auteur. jón kalman stefánsson
La mort est souvent présente, parfois cruelle, parfois choisie, et irrigue constamment ce texte qui tient à la fois du conte et de la poésie.
Laissez-vous embarquer par cette lecture-fleuve qui fait aussi la part belle à la Nature.
Magnifique traduction de l'islandais d 'Eric Boury

Commentaires

Beaucoup de tentations en poche en ce début d'année.

Écrit par : Aifelle | 14/01/2022

Un auteur que je veux absolument découvrir !!!

Écrit par : lorouge | 16/01/2022

Un auteur que je veux absolument découvrir !!!

Écrit par : lorouge | 16/01/2022

Aifelle, pas seulement en poche, hélas ! :)
Lorouge, il y a juste l'embarras du choix ! :)

Écrit par : cathulu | 16/01/2022

J'ai également prévu de découvrir cet auteur avec Asta, que j'ai acheté en poche il y a quelque temps déjà.

Écrit par : Melanie B | 16/01/2022

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.