Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Les femmes aussi sont du voyage | Page d'accueil | Ce genre de petites choses...en poche »

23/04/2022

#LaMultiplicationDesFeuxFollets#NetGalleyFrance !

"Qu'inaptes pour la création, notre veine artistique était irriguée du sang de morts magnifiques, que nous privons du repos éternel. "

raquel taranilla

 Quand Bea, jeune professeure d'université, apprend que le crâne du réalisateur Murnau a été volé, elle pense aussitôt connaître l'auteur du méfait: Quiros, un cinéphile obsédé par un film non fini du réalisateur allemand.
Commence alors un récit qui prolifère à coup de notes de bas de pages obsédées par ce que faisaient des personnages célèbres à l'âge de trente deux ans, un récit qui se perd en réflexions sur le tourisme, la sociologie, les voyages. Parodie des textes universitaires dénonçant la vacuité de certaines recherches universitaires, ce roman qui m'a paru d'abord étincelant d'érudition et d'humour, m'a finalement perdue en route. sans doute n'étais-je pas suffisamment intrépide comme recommandé par la 4ème de couverture.  Dommage.

Éditions Métaillié. Traduit de l'espagnol par François Gaudry. raquel taranilla

Commentaires

Je pense qu'il me perdrait aussi, je passe ..

Écrit par : Aifelle | 23/04/2022

Aifelle, s'il avait été plus court, peut être...

Écrit par : cathulu | 23/04/2022

La jolie couverture ne va pas suffire.

Écrit par : keisha | 23/04/2022

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.