Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Première Personne du Singulier...en poche | Page d'accueil | #Assemblage #NetGalleyFrance ! »

10/01/2023

#Lheuredesfemmes #NetGalleyFrance !

"Oui, pourquoi les femmes ne profiteraient -elles pas de ce formidable élan de vie pour prendre enfin leur place dans cette société en pleine mue ? "

De nos jours, une jeune femme est chargée par une amie éditrice de collecter des informations sur celle qui , à l'heure de la sieste, sut donner la parole aux femmes et surtout les écouter : Menie Grégoire.  En 1967, à la radio on dialoguait à propos"de thèmes sociétaux importants dont personne ne parlait publiquement à l'époque. Il y avait la sexualité bien sûr. Mais aussi la contraception, l'avortement , les problèmes de couple, de famille, l'éducation des enfants. Sans parler de l'inceste dans les familles. " adèle bréau
A une époque où les femmes , pour la plupart n'avait aucune éducation sexuelle, aucun accès à la contraception et enchaînaient les grossesses , où l'avortement entraînait la mort de très nombreuses femmes, c'était révolutionnaire.
Et pourtant, Menie était une femme d'origine bourgeoise, capable d'organiser de grands dîners , d’élever ses deux filles et d'écouter avec empathie, sans juger les femmes de toutes origines sociales.
C'est un grand plaisir de la retrouver par le biais de ce roman écrit par sa petite fille, Adèle Bréau. Ni hagiographie, ni portrait à charge, mêlant fiction et réalité, de l'aveu propre de l'autrice, ce roman nous rend Menie Grégoire proche et formidablement vivante. Les récits qui s'entremêlent et donnent à voir le destin de femmes modestes  qui croisèrent celle qu'on appelait "La dame de cœur" sont aussi très réussis , un peu moins celui-mettant en scène le personnage principal, car trop démonstratif à mon goût. Une réussite néanmoins qui permettra de (re) découvrir cette grand dame dont la voix résonne encore à mes oreilles.

Jean-Claude Lattès 2023. adèle bréau

 

Commentaires

Toutes les femmes étaient à l'écoute de Ménie Grégoire ... difficile de se rendre compte aujourd'hui à quel point c'était exceptionnel. Le début de la parole des femmes par elles-mêmes.

Écrit par : Aifelle | 10/01/2023

Aifelle, Menie Grégoire et Françoise Dolto, grâce à la radio , ont transformé la vie des femmes, oui.

Écrit par : cathulu | 10/01/2023

Toute une époque, mais on n'oublie pas...

Écrit par : keisha | 10/01/2023

Keisha, oui. J'espère que les jeunes vont la découvrir par le truchement de ce roman.

Écrit par : cathulu | 10/01/2023

Ah, j'ai bien envie de découvrir ce personnage légendaire ! Je vais demander à ma bibli de l'acheter, tiens !

Écrit par : Melanie B | 10/01/2023

Melanie, bonne idée ! :)

Écrit par : cathulu | 12/01/2023

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.