Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Assez de bleu dans le ciel | Page d'accueil | La vie étoilée d'Ethan Forsythe »

20/04/2017

La clé sous la porte...en poche

"S'il faut toujours penser qu'il y a pire pour se dire que ça va bien, c'est que quelque chose cloche sérieusement."

Et pour clocher,ça cloche sérieusement ! Que ce soit pour Ferdinand, pris en tenaille entre une épouse volage et sa fille, ado atroce; José retraité solitaire et endurci; Auguste, dont les parents abusent tout à la fois de sa gentillesse et de sa disponibilité, idem pour Agnès, dont la vie amoureuse est un désastre, mais sur qui ses frères comptent bien pour qu’elle se rende au chevet de leur mère qui agonise pour la énième fois.
Rien de glorieux donc, mais rien que de très normal et de très humain. Seulement cette fois nos anti-héros ont assez et vont ruer dans les brancards, chacun à leur manière, plus ou moins radicale .
Quel régal que ce texte à la fois tendre et caustique ! Un feu d'artifices de remarques qui sonnent juste et qui donnent la pêche !pascale gautier
Sans illusions, ni sur eux-mêmes ni sur les autres, Ferdinand, Auguste et les autres agissent enfin pour secouer leur joug et envoyer valser tout ce qui les forçaient à "abdiquer d'[eux-mêmes]". Tonique et jubilatoire !

La clé sous la porte, Pascale Gautier, , 191 pages  pour "ne pas désespérer de l'humaine espèce."

Commentaires

Très tentée par ce bon plan de fin de semaine... :-) Bon retour Cathulu !

Écrit par : Melanie B | 21/04/2017

tonique et jubilatoire ? ça me parle :))

Écrit par : Violette | 23/04/2017

Et dire qu'il est toujours sur ma PAL celui-ci... Allez zou, il faut que je m'y mette !! ;)

Écrit par : antigone | 23/04/2017

Merci Melainie, un gros coup de fatigue fait que j''espace mes billets et mes comm', sorry.
Merci pour ton enthousiasme, Violette !
Et ça fera baisser ta Pal, Antigone ! :)

Écrit par : cathulu | 26/04/2017

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.