Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Point cardinal | Page d'accueil | Un homme doit mourir »

26/09/2017

Les pleureuses

"...plus les gens vieillissent et plus leurs vies prennent des chemins tortueux avant de se simplifier à nouveau lorsqu'ils sont vraiment âgés."

La narratrice et son mari Christopher sont séparés depuis six mois mais personne n'est au courant. Parti en Grèce enquêter sur les pleureuses , ces femmes payées pour manifester de la douleur lors des enterrement, Christopher ne donne plus signe de vie et sa mère s'inquiète. La narratrice, sans rien révéler de sa situation amoureuse accepte de partir à la recherche de son futur ex époux.
Dans une île écrasée de chaleur et ravagée par les incendies, la narratrice s'interroge longuement sur sa situation ,sur les sentiments qu'elle éprouve dans cet entre-deux qu'elle ne peut révéler sans causer de souffrance.katie kitamura
Si l'analyse psychologique est fine, l’atmosphère magistralement rendue,le style manque de fluidité et le roman perd parfois son lecteur en route.

 Le billet d'Antigone.katie kitamura

Commentaires

Tu as raison l'analyse psychologique est plutôt bonne mais quel style lourd et quelle dommage!

Écrit par : Antigone | 26/09/2017

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.