Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Le monde selon Britt-Marie #netgalley | Page d'accueil | Une bobine de fil bleu...en poche »

26/04/2018

Sens averse (répétitions)

"Il va falloir chanter à la barbe de l’horreur
Il va falloir danser sous petite et grande ourses
Grand et petit chariots bien mieux que les autos
Comme de bonnes casseroles et de bonne volonté." (p.121)

  • Ouvrir un recueil de poèmes c'est prendre tout à la fois des nouvelles du poète et du monde dans lequel il s'inscrit avec sa sensibilitévalérie rouzeau.
    Ouvrir Sens averse, c'est retrouver d'emblée le plaisir partagé de jouer avec les mots, de cueillir des brassées de plantes aux noms déjà  déjà métaphoriques, d'évoquer les moments du quotidien (faire cuire des pâtes, patienter à la caisse du supermarché...) en faisant un pas de côté ,un pied de nez aux conventions, en inventant un escargot... Mais c'est aussi évoquer le sort des abeilles, de la planète, d'écrire un dizain au lecteur "qui est souvent une lectrice",de convoquer, aussi bien la Compagnie Créole que Jacques Higelin, de glaner chez d'autres poètes afin de composer d'autres bouquets de vers et d'avoir l'élégance de mentionner ses sources. Bref, de faire feu de tout bois.
    De la caissière du Lidl à Dominique Rocheteau, des accidents du quotidien aux souvenirs de l'enfance, fêlures anciennes ou chagrins actuels, tous ont droit de cité et la forme ludique qu'emprunte le poème chez Valérie Rouzeau permet de faire la nique au malheur et à la tristesse. Ce recueil est pour moi un viatique, constellé de marque-pages, ancré sur ma table de chevet.

 

La Table Ronde 2018

 

06:00 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : valérie rouzeau

Commentaires

Il sera à la bibli un jour : l'occasion de sortir de mes habitudes de lecture? ^_^

Écrit par : keisha | 26/04/2018

N'en dis pas plus, ce livre est fait pour moi. Merci.

Écrit par : Alex-Mot-à-Mots | 26/04/2018

Keisha, Alex, un grand merci ! Vous me faites hyper plaisir !

Écrit par : cathulu | 29/04/2018

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.