Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« La noyade pour les débutants | Page d'accueil | Station Eleven...en poche »

02/05/2018

Maternité

"Comme elle te semble loin, à présent, la Clara d'avant la grossesse avec ses certitudes et sa lucidité sans faille ! En mettant au monde cet enfant, tu as dangereusement dévié de ta trajectoire."

Clara planifie tout, excelle dans son travail mais beaucoup moins dans l'expression de ses sentiments. Quand elle décide de programmer sa première grossesse, laisse-t-elle vraiment parler son désir ?
Dotée d'un mari compréhensif, aimant et doué pour les mots (il enseigne le français et adore le théâtre), qui de surcroît fait office de médiateur entre Clara et ses parents quelque peu particuliers, la jeune femme a tout pour mener à bien sa grossesse et élever son bébé.françoise guérin
Mais,elle,qui veut à tout prix être une mère ordinaire, ne parvient pas dans sa volonté de contrôle pour juguler l'angoisse,à accepter l'aspect qu'elle qualifie de" sauvage" de sa fille : "De cette mère qu'elle entend posséder , elle revendique la pleine jouissance et non l'usufruit que tu lui accordes. Elle n'est que pulsion illimitée." Il faudra d'ailleurs attendre la page 375 pour connaître enfin le prénom de cette enfant que ses parents appellent "la petite tigresse".
Avec cette naissance,Clara se trouve reliée à une histoire transgénérationnelle perturbée qui la verse dans la dépression, lui fait côtoyer la violence, voire la folie.
Françoise Guérin aborde ici sans tabous des thèmes puissants et dérangeants liés à la Maternité. Sans rien édulcorer, elle nous propose ici une vision débarrassée de tous les clichés liés à ce thème et , ce faisant, tend aussi la main à ces milliers de femmes " [...]silencieuses, honteuses. Des milliers à ne rien oser révéler de la chute vertigineuse que constitue, pour vous, la maternité."
Un roman intense, qui  charrie les pulsions mises à l’œuvre dans ce chamboulement physique, hormonal , émotionnel qu'est une naissance. Dévoré d'une traite et piqueté de marque-pages, tant les formules abondent dans ce texte et tant l'écriture est évocatrice (la description du nouveau-né rampant à la découverte de sa mère est exceptionnelle !).

Albin Michel 2018.

Beaucoup d'entre nous connaissaient déjà Françoise Guérin pour ces romans policiers mettant en scène Lanester

Commentaires

Ah oui, je vois qui est l'auteure, même si je ne l'ai jamais lue. Les livres sur la maternité ne m'attirent pas plus que cela, mais ce que tu dis me donne envie de le découvrir (l'histoire transgénérationnelle ..)

Écrit par : Aifelle | 02/05/2018

Oh que ça a l'air bien, ça !

Écrit par : cuné | 02/05/2018

à toutes, c'est dérangeant, basé sur des années d'observation et d'écoute et superbement écrit !

Écrit par : cathulu | 02/05/2018

Cela pourrait m'intéresser (oui, j'ai lu ses autres romans), ces histoires transgénérationnelles, hum, pas encoooore des secrets de famille, j'espère? ^_^

Écrit par : keisha | 02/05/2018

Non, Keisha, ce n'est pas l'esprit... ;-)

Écrit par : Françoise | 02/05/2018

Je veux lire Françoise Guérin depuis longtemps, et je la découvrirai donc avec ce livre sur un thème très important pour moi.

Écrit par : Melanie B | 03/05/2018

J'ai prévu de l'acheter ce week-end. Merci pour ton billet.

Écrit par : Alex-Mot-à-Mots | 04/05/2018

Je lis toujours avec plaisir les romans policiers de Françoise Guérin, et le thème de ce roman, très différent, m'attire aussi !! Je note je note. Ce que tu en dis me fait dire que je vais aimer.

Écrit par : Antigone | 05/05/2018

à toutes: ce roman est d'une richesse folle .

Écrit par : cathulu | 06/05/2018

Lu quasiment d'une traite (j'ai été obligée de m'interrompre pour des raisons indépendantes de ma volonté) ! C'est non seulement un roman intense mais aussi un grand roman sur la maternité. Si jamais Françoise Guérin (re)passe par ici, j'aimerais qu'elle sache à quel point son écriture m'a touchée !

Écrit par : Melanie B | 13/05/2018

Melanie, tu pourras le lui dire en allant sur son site, il suffit de cliquer sur son commentaire.

Écrit par : cathulu | 13/05/2018

Merci Mélanie, je suis extrêmement touchée. Faites du bruit pour ce roman afin qu'il parle là où, d'ordinaire, ce n'est que silence.

Écrit par : Françoise | 19/05/2018

Chère Françoise, comptez sur moi ! J'ai déjà commencé à en parler autour de moi et je vais continuer. Cette question de la maternité est un sillon que je creuse depuis longtemps, si je puis le formuler ainsi.

Écrit par : Melanie B | 21/05/2018

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.