Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« L'une d'elles | Page d'accueil | Un siècle américain, Tome 2 : Nos révolutions »

15/05/2018

#LeMangeurDeCitrouille #NetGalleyFrance

" Je n'avais jamais su faire qu'une seule chose: me donner tout entière. A présent, il ne me restait rien à donner."

Trois mariages et six enfants plus tard, une femme que son dernier époux, volage et manipulateur, vient de contraindre à un avortement et à une stérilisation, ouvre enfin les yeux devant l'inconduite cruelle de ce dernier.
Tout dans ce roman est choquant : la manière dont son père parle de la narratrice à son futur mari comme si elle n'était pas là, la façon dont la traite le psychiatre supposé soigner sa dépression... Face à tant de violence larvée, la narratrice perd pied.penelope mortimer
Un constat glaçant, écrit au début des années 60 , qui laisse une impression de profond malaise.

Une réédition Denoël 2018.

Commentaires

Ca a l'air violent, tout de même.

Écrit par : Alex-Mot-à-Mots | 18/05/2018

Je l'avais noté il y a déjà quelques temps. Merci pour la piqûre de rappel.

Écrit par : lewerentz | 20/05/2018

Alex, violent dans les mots, oui.
Lewerentz, de rien :)

Écrit par : cathulu | 21/05/2018

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.