Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Je me promets d'éclatantes revanches | Page d'accueil | Mrs Hemingway...en poche »

16/05/2019

Des orties et des hommes

"Chacun dans sa cour de ferme, on n'a pas grandi avec du Nutella entre les doigts mais avec la glaise, la sueur, les caresses animales et la sale matière du travail pur. L'âge qui s'avance nous pèse comme la bosse de Joël. On devient adolescents et lointains."

Pia, double de l'auteure, nous relate dans ce roman poétique et sensuel, le monde rural de la Charente où s'est installée une famille d’origine italienne.
Le travail dur, la sécheresse intolérable d'un été des années 70 qui fait pleurer une mère de faille agricultrice, mais aussi les orties cueillies sans se faire piquer et progressivement le passage à une agriculture industrielle, sont au cœur de ce récit.paola pigani
En parallèle, c'est aussi le passage à  l'adolescence et si, parfois , le rythme semble lent et sans véritable intensité narrative, à la fin, on se retrouve un peu démuni et on aimerait savoir ce que sont devenus les différents protagonistes.

Éditions Liana Levi 2019, 295 pages piquetées de marque-pages.

Clara a aussi aimé.

Commentaires

Tu as l'air moins enthousiaste que d'autre sur ce titre ?

Écrit par : Aifelle | 16/05/2019

Malgré ta dernière phrase, tu as aimé ?

Écrit par : Alex-Mot-à-Mots | 16/05/2019

Aifelle, l'écriture est magnifique mais le récit est un peu languissant.
Alex, oui, mais j'aurais aimé plus de vie dans le récit. Bizarrement, j'aurais aimé savoir ce que sont devenus les personnages ensuite .

Écrit par : cathulu | 16/05/2019

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.