Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Fleurs tardives | Page d'accueil | Des orties et des hommes »

15/05/2019

Je me promets d'éclatantes revanches

" C'est une des raisons pour lesquelles l'écriture de Charlotte Delbo dérange :par sa grâce, elle peut refuser de vivre en victime."

C'est par Marie-José Chombart de Lauwe, ancienne résistante et déportée à Ravensbrück, lors de la préparation de ce qu'elle n'ose pas encore appeler son roman (Kinderzimmer) que Valentine Goby découvre la vie et l’œuvre de Charlotte Delbo.valentine goby
Survivante d'Auschwitz-Birkenau, Charlotte Delbo amoureuse, résistante et déportée ne connaît pas une grande notoriété de nos jours. Valentine Goby, fascinée par la puissance de cette écriture poétique s'interroge sur les raisons de cette situation et nous livre ici un bel exercice d'admiration.
Une magnifique manière de célébrer la puissance des mots.

Commentaires

Charlotte Delbo est sans doute moins connue aujourd'hui, cependant au moins deux biographies (dont une primée) lui ont été consacrées ces dernières années. Et cela fait un moment que je veux me plonger dans ses écrits. J'ai prévu de lire ses ouvrages, mais pourquoi ne pas faire aussi un détour par le livre de Valentine Goby, puisque tu dis qu'il le mérite ?

Écrit par : Melanie B | 16/05/2019

Je l'ai mise sur mon étagère des indispensables.

Écrit par : Alex-Mot-à-Mots | 16/05/2019

Melanie, je compte bien la lire aussi.

Alex, cool !

Écrit par : cathulu | 16/05/2019

J'ai découvert ce livre et ceux de Charlotte Delbo l'an dernier. Si j'ai trouvé le travail de Valentine Goby un peu inégal, je peux la remercier de m'avoir fait lire les écrits de cette femme extraordinaire.

Écrit par : Lilly | 22/05/2019

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.