Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Jour de courage | Page d'accueil | Un mariage américain »

27/08/2019

#LesGrands Cerfs#NetGalleyFrance

claudie hunzinger"Je découvrais "l'effet affût": le monde arrive et se pose à nos pieds comme si nous n'étions pas là. Comme si nous n'étions pas, tout court. On constate que le monde se passe de nous. Et même davantage: il va mieux sans nous."

"Un tonnerre de beauté", telle est la première métaphore pour désigner l'un de ces êtres magnifiques qui donnent son titre au nouveau roman de Claudie Hunziger. Cette apparition nocturne, dans la lumière des phares le 29 octobre 2017 va déclencher une nouvelle étape d'un processus né de la rencontre avec un photographe animalier se consacrant uniquement aux cerfs, Léo.
Ce dernier a demandé à la narratrice -qui ressemble fortement à l'autrice-,des années auparavant, l’autorisation d'installer un affût sur un terrain des Hautes-Huttes, nouvelle appellation à ce lieu retiré ,parfois appelé Bambois dans d'autres textes de Hunziger. A commencé alors une amitié en pointillés, Léo toujours sur la réserve, pendant laquelle le photographe a distillé ses connaissances sur les différents cerfs de ce coin des Vosges.
La narratrice , fascinée par la beauté des cervidés, prend aussi conscience des enjeux économiques qu'ils représentent pour des intérêts contradictoires: ceux des chasseurs et ceux de l'Office National des Forêts. Intérêts contradictoires mais ayant quand même pou runique résultat la destruction des cerfs.
Ce roman est une splendeur,  par la langue, à la fois ultra précise concernant le vocabulaire spécifique lié aux cerfs, que poétique. C'est à un véritable bain de nature que nous convie Claudie Hunziger, bain alarmiste toutefois car l'autrice tire aussi la sonnette d'alarme sur la disparition des espèces animales et végétales, qu'elle a pu elle-même constater en une dizaine d'années.
Un roman qui file sur l'étagère des indispensables.claudie hunzinger

 

Grasset 2019.

De la même autrice :clic , clic et reclic

Commentaires

Là, on est clairement dans un gouffre entre nos goûts :)

Écrit par : Cuné | 27/08/2019

Tu penses bien qu'il est repéré et arrivera à la bibli (je sais chercher)
J'ai un souvenir ébloui d'un cerf en plein champ en plein midi en rentrant du travail , oui ce n'est pas trop l'endroit et l'heure, d'ordinaire ils sont nocturnes

Écrit par : keisha | 27/08/2019

J'étais sûre de le trouver rapidement chez toi celui-là ! Il est sur la liste de mes envies évidemment.

Écrit par : Aifelle | 27/08/2019

Je viens d'écouter en replay l'émission de lundi soir de Laure Adler "L'Heure Bleue" sur France inter, son invitée était Claudie Hunzinger. J'ai reçu ses paroles en plein coeur. Magnifique !

Écrit par : Anne Philippe | 27/08/2019

Il m'attend tu penses bien:)

Écrit par : Clara | 27/08/2019

Cuné, à toi la Sf, à moi la nature ! :)
Keisha, ce roman ne pourra que te plaire ! :)
Aifelle, Clara, bien sûr :)
Anne Philippe, tout à fait :)

Écrit par : cathulu | 27/08/2019

Encore un billet tentateur. Un titre vers lequel je ne serai pas allé de prime abord.

Écrit par : Alex-Mot-à-Mots | 31/08/2019

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.