Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Psychologie de la connerie...en poche | Page d'accueil | #FannyEtLeMystèreDeLaForêtEnDeuil#NetGalley »

30/01/2020

Ma grande...en poche

"La petite  a commencé à te ressembler de plus en plus. Elle avait peur de tes cris  et elle avait trouvé comment être épargnée , en se liguant avec toi contre moi."

Leur histoire d'amour aura duré peu de temps, mais leur mariage quinze ans. Entre les deux une longue histoire de brimades, d'isolement progressif ,de manipulations, de dénigrement systématique , de violences verbales relatées par un narrateur anonyme tombé dans les filets de celle qu'il appelle Ma grande.claire castillon
D'emblée nous savons que la fin de cette relation sera tragique et que le projet d'écriture a pour objectif d"oublier après quand j'aurai tout écrit. J'ai pas besoin d'oublier pour mieux vivre . la vérité bouge pas , c'est ça que je veux inscrire : je suis mieux depuis que t'es pas là. Mais je sais que j'avais pas le droit."
L'écriture, un peu oralisée, mais riche d'inventions percutantes , "Tu me faisais des brûlures et je débrûlais jamais." , une écriture enfin libérée, qui peut poser les vrais mots sur l'attitude de cette femme qui se disait"Exclusive, amoureuse" et qu'il peut enfin qualifier de "Possessive, jalouse, envieuse, égoïste." peut déstabiliser.
Tout comme la volonté de renverser la situation en inversant les rôles "traditionnels". C'est l'homme ici qui est la victime de ce harcèlement
On retrouve ici Claire Castillon à son meilleur dans sa volonté de casser les codes et de pimenter d'humour noir la narration de cette relation toxique.

 

Commentaires

Je trouve le pitch intéressant, ce que tu dis aussi du roman comme casseur de codes me tente aussi. Mais je ne suis pas dans une ambiance à vouloir lire ce genre de relation toxique, j'ai envie de quelque chose de plus gai ou du moins de plus léger. Il y a quand même un truc qui me tente beaucoup dans cette histoire, c'est de découvrir la plume (enfin libérée) de Claire Castillon ! Je connais cette autrice de nom mais je n'ai lu encore aucune de ses œuvres et je pense que c'est un tort.

Écrit par : Philisine Cave | 02/02/2020

Philisine, tu as l'embarras du choix en poche, voire en jeunesse ! :)

Écrit par : cathulu | 04/02/2020

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.