Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« #PréférerL'Hiver#NetGalley | Page d'accueil | Personne n'a peur des gens qui sourient...en poche »

06/02/2020

Le discours...en poche

Pour ma mère, le monde se divise en trois catégories: ceux qui ont un cancer, ceux qui font construire et ceux qui n'ont pas d'actualité particulière."

"Un type désœuvré, dévasté par le chagrin d'amour et le manque, bloqué dans un repas où tout semble dénué de sens." Quand l'auteur nous propose très gentiment , via son narrateur principal, Adrien, quadragénaire névrosé et torturé, un résumé de la situation pour quoi se gêner ?
Il faut dire qu'on la comprend un peu, Sonia, de vouloir faire une pause: être régulièrement réveillée par un gars persuadé de faire une crise cardiaque, ça fatigue !fabcaro, fabrice caro
Mais bon il est attachant aussi et c'est sans doute pourquoi son futur beau-frère vient de lui demander lors d'un dîner en famille de rédiger Le discours de son prochain mariage.
Belle occasion pour Adrien de se torturer les méninges et de scanner le fonctionnement des relation familiales , où chacun est tenu de jouer sa partition, sans déroger aux règles implicites. A moins que...
Du début à la fin de ce roman, j'ai eu le sourire devant les membres de cette famille, croqués à la fois avec tendresse, pertinence  et loufoquerie. On a vraiment l'impression d'y être et de reconnaître , poussés à l'extrême, jusqu'à l'absurde certains comportements de nos contemporains
A noter qu'on peut aussi glaner plein d'infos, à la fois drôles et surprenantes, histoire de briller dans notre prochain dîner de famille !

 Et zou, sur l'étagère des indispensables !

Commentaires

Bonjour
je suis moins enthousiaste que toi, si j'ai aimé le ton du livre, j'ai trouvé qu'il était un peu long et que la très bonne idée de départ était étirée jusqu'à la rupture. Mais il me reste une belle impression de lecture

Écrit par : Yv | 06/02/2020

J'attendais justement la sortie en poche, merci pour l'info !

Écrit par : Melanie B | 06/02/2020

Ahhh, les livres sur les relations familiales, je ne m'en lasse pas et oui, c'est drôle de réaliser qu'on a tous un oncle comme ci et une cousine comme ça ;-) Bref, je me le note. Dans le genre, j'avais trouvé sympa Une pièce montée de Blandine Le Callet mais c'était peut-être un peu trop gentillet.

Écrit par : zarline | 06/02/2020

Yv, pour moi c'était une première rencontre avec cet auteur, ce ci explique peut être cela.
Tant mieux, Melanie !
Oui, Zarline, c'est moins gentillet.

Écrit par : cathulu | 09/02/2020

Je suis en train de le lire. Je viendrai lire ton billet après.

Écrit par : maggie | 15/02/2020

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.