Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Vivre et revivre encore | Page d'accueil | Chez le véto »

05/04/2021

Vivre avec nos morts

"Je crois que jamais mieux ce jour-là, je n'ai compris mon rôle et ce à quoi sert un officiant au cimetière. Accompagner les endeuillés, non pas pour leur apprendre quelque chose  qu'ils ne savaient déjà, mais pour leur traduire ce qu'ils vous ont dit, afin qu 'ils puissent l'entendre à leur tour. Et s'assurer ainsi que le récit qui a quitté leur bouche revienne à leurs oreilles par l'intermédiaire d'une voix qui n 'est pas la leur, enfin pas tout à fait, une voix qui fait dialoguer leurs mots avec ceux d'une tradition ancestrale, transmise de génération en génération, aux "bons" comme aux "mauvais" juifs et surtout à ceux qui font comme ils peuvent."

Être rabbin  ne fait pas d'elle une "spécialiste de la mort", comme elle tient à le préciser, mais son rapport aux mots et aux humains nous permet de mieux comprendre que les réponses stéréotypées ne sont pas de mise avec cette femme d'une grande finesse et intelligence.delphine horvilleur
Les récits qui sont ici rassemblés témoignent d'expériences diverses, souvent fort émouvantes, qui ne font pourtant pas économie de l'humour , certains ayant une singulière façon de vouloir tout contrôler , même après leur décès...
Des textes qui permettent aussi de découvrir certaines traditions juives .
Une lecture prenante et éclairante.

Grasset 2021

Commentaires

Je comprends tout à fait ce que dit l'auteur pour qui j'ai beaucoup de respect. Accompagner les endeuillés est un acte non seulement généreux mais empreint d'humanité. Il est urgent de parler de cela de nos jours, où tant de gens meurent seuls et sont à peine accompagnés lors de leur dernier voyage.
Bonne journée.

Écrit par : Bonheur du Jour | 05/04/2021

Repéré! Et j'attends son arrivée à la bibli...

Écrit par : keisha | 05/04/2021

Bonheur du jour, la mort, qu'on voudrait tant oublier dans notre société se rappelle à nous, oui , et c'est douloureux. Lire de tels livres permet de l'évoquer et c'est déjà ça.
Keisha, on la voit, on l'entend partout cette rabbin libérale et c'est tant mieux.

Écrit par : cathulu | 05/04/2021

C'est une femme dont les interventions sont toujours intéressantes. Son livre arrivera sûrement à la bibli.

Écrit par : Aifelle | 05/04/2021

Aifelle, je croise les doigts pour toi :)

Écrit par : cathulu | 05/04/2021

Il m'attend dans ma liseuse.

Écrit par : Alex-Mot-à-Mots | 07/04/2021

Alex, j'attends donc ton billet !

Écrit par : cathulu | 07/04/2021

On va me le prêter et je me réjouis de le lire ! Chaque fois que je l'écoute, je trouve Delphine Horvilleur passionnante.

Écrit par : Melanie B | 07/04/2021

melanie, c'est une belle personne, oui.

Écrit par : cathulu | 10/04/2021

Je l’écoutais un peu plus tôt dans l’Heure bleue, j’aime beaucoup cette femme. Elle m’apprend beaucoup.

Écrit par : Mirontaine | 11/04/2021

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.