Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« #Sadapter #NetGalleyFrance ! | Page d'accueil | L'énigmatique Madame Dixon »

23/11/2021

#Doubleaveugle #NetGalleyFrance !

"Il était tellement soulagé d'avoir un malheur ordinaire que , parfois, il aurait voulu le dire au monde entier, comme ces personnages dans les comédies musicales qui se lèvent et se mettent à chanter pour que tout le bus entende."

Embarquer dans ce roman difficile à résumer de Edward St Aubyn, c'est comme se lancer dans des rapides qui vous feront connaître des sensations fortes, tantôt dramatiques, tantôt drolatiques à souhait mais dirigé par un capitaine qui a la main sûre et ne vous perdra jamais en route. CVT_Double-aveugle_1550.jpg
Disons que ce texte brasse des thèmes comme l'amour,les liens familiaux,  l'écologie, la génétique, les nouvelles technologies , sans oublier la psychanalyse, que ses personnages (des trentenaires) sont ultra crédibles et formidablement attachants par leur complexité et leurs failles (l’auteur se glisse dans la peau d'un jeune homme souffrant de troubles psychiatriques avec une virtuosité remarquable).
Les fêtes sont l'occasion de moments hauts en couleurs mais l'émotion n'est jamais loin et la description d'une rencontre magique et du sauvetage d' un animal coincé dans un grillage restera longtemps dans ma mémoire. La fin ouverte nous laisse espérer une suite...Du grand art !

Et zou sur l'étagère des indispensables.

 

Grasset 2021

Traduit de l’anglais par David Fauquemberg.edward st aubyn

Commentaires

Encore un indispensable !!! ;-)

Écrit par : Aifelle | 23/11/2021

Sans voix et le gout de la mère sont un bon souvenir, donc je me réjouis d'une nouveauté!

Écrit par : keisha | 23/11/2021

Aifelle, un immense plaisir de lecture !
Keisha, oui, j'avais adoré Sans voix et il me reste à découvrir sa série autobiographique, qui a d'ailleurs été adaptée pour le petit ou le grand écran, je ne sais plus.

Écrit par : cathulu | 23/11/2021

J'en ai déjà un à lire de cet auteur (je l'ai commencé et abandonné il y a longtemps, je crois que ce n'était pas le bon moment. Mais je retiens que tu le mets sur ta Fameuse Etagère. ;-)
Et en plus, il parle des fêtes (période redoutée) !

Écrit par : Melanie B | 25/11/2021

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.