Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/05/2009

Le jeu du samedi 30 mai

A la  demande générale de quelques blogueuses qui se reconnaîtront au passage, voici un questionnaire  (mini)  basé sur des connaissances allègrement glanées dans cet ouvrage (en cas de contestation, adressez-vous à l'auteur du sus-dit...).

1/Si les cyclones, comme le bouillon, ont des  yeux, et des prénoms-pas le bouillon, je sais- alternativement masculins et féminins depuis que les féministes ont montré le  bout de leur nez et tempêté à ce propos ; les tornades jadis étaient blanches et nettoyaient du sol au plafond, accompagnées par un monsieur Propre tout en muscles et en sourires qui  faisaient fantasmer autant les hommes que les femmes, mais je m'égare.
A part tout ceci qu'est-ce qui différencie vraiment les  tornades des cyclones ? Ce sont des phénomènes d'origine différente.  Alors choisissez:

A/La tornade est un phénomène d'origine terrestre.mrpropre_logo.gif

B/La tornade est un phénomène d'origine maritime.

c/ La tornade n'est pas sectaire , c'est là  son moindre défaut et elle est  à la fois terrestre et maritime.

2/Le Français ayant horreur des répétitions, se fend de synonymes et de périphrases (on remplace  un mot par sa défintion,  ce qui allonge les résumés, attention !) . Le Français ayant horreur des mots trop longs, leur fait subir des coupes répétées , la langue est paresseuse, et l'on vous regardera bizarrement si vous demandez si l'autocar ou l'autobus sont déjà passés. Fi donc de ces précisions et penchons-nous sur la signification de ces monosyllabes dont l'un claque clair et net et l'autre semble se dégonfler.

Où prenons-nous le car ?

A/ En ville, pour aller au boulot ?

B/ entre deux villes pour aller à la découverte de nouveaux horizons?

C/ là où nous prenons le bus car ces mots sont des synomymes .

 

3/  Normalement  à  cette question ne  restent que les plus courageux d'entre vous, les autres ayant déjà abandonné. tenez bon le supplice sera bientôt terminé et en attendant,  que diriez-vous de peler ou d'éplucher un fruit ? mais attention peler c'est

A/ Enlever les parties inutiles

B/Enlever la peau

C/ Enlever la  peau et les parties inutiles.

 

4/Là ,normalement vous devez ressentir des envies de meurtre... De meurtre ou d'assassinat ?
Lequel" se prépare, se mijote, se peaufine ?

A/ Le meurtre ?

B/ L'assassinat ?

C/ Trop tard, la victime ne vous répondra pas !

 

5/ Si tout cela ne  vous donne pas envie de dormir comme une marmotte,  c'est à  désespérer ! Mais au fait cet animal

A/  HiVerne?

B/ hiBerne  ?

c/ Peu importe, on aimerait bien l'imiter quand la bise sera là.

Bon, évidemment,  on ne triche pas  et on répond instantanément, sans consulter quoi que ce soit !

En cas d'ex-aequo, tirage au sort   par Maître Ferdi, apprenti huissier ! Pour gagner quoi ? Une 'tite surprise ! Clôture des commentaires samedi à 20 heures !IMG_1447.JPG

 

 

 

 

 

 

17/05/2009

Vonne van der Meer : le retour !

Une de mes auteures préférées, sur qui, paradoxalement, je n'arrive pas à écrire de billet digne de ce nom : Vonne van der Meer ! Le troisième tome de sa trilogie va (enfin) paraître le 20 août  aux éditions Héloïse d'Ormesson !

Amis libraires, préparez-vous : le 20 août, je déclenche l'opération Van der Meer. A savoir: coup de fil préparatoire le matin pour vérifier que le livre est bien entre vos mains (et vous laisser le temps de le sortir des caisses, je ne suis pas chienne). Après-midi,je me rue chez vous et cherche fièvreusement l'objet de mon désir.Deux solutions: Il trône sur la table de présentation- ce qui n'est que justice- je le rafle et me précipite à la caisse avant de le dévorer derechef. Autre cas de  figure,  je ne le trouve nulle part,  hurle à la mort, vous consulte et vous aide , avec le zèle d'un fox-terrier ,à fouiller dans les caisses. je vous rappelle quand même au passage que pour le deuxième tome, il se trouvait, bien évidemment dans la DERNIERE ...Tirez-en les conclusions qui s'imposent, je ne vous force pas la main...

eho_meer3n.jpg

En attendant, ici, un entretien de Vonne van der Meer avec son traducteur français, Daniel Cumin.4103l7vK6sL._SL160_AA115_.jpg

Rappel : -1er tome de la trilogie : La maison dans les dunes, devenue en passant chez 10/18 Les invités de l'île.

-2ème tome: Le bateau du soir.418DHSQ788L._SL160_AA115_.jpg

03/05/2009

Tag à tag

Vu chez Cuné, Amanda et  Fashion, un tag qu'on prend plaisir à compléter...

 

Un plaisir des yeux ?
Les Van Gogh à Amsterdam, un vrai choc.

Un plaisir que l'on partage ?
Une balade,un repas, avec des amis que l'on n'a pas vus depuis longtemps.

Un plaisir d'enfance ?
Aller chercher un volume de la série "Fantômette" chaque dimanche matin à la maison de la presse.

Un plaisir odorant ?
L'odeur de foin dans la fourrure de mon chat.

bambou1.jpg

Un plaisir égoïste ?
Etre seule à la maison.

Un plaisir de l'oreille ?

Massacrer du Kate Bush dans la voiture, (et danser en même temps , tant qu'à faire( oui ,la folle qui gesticule dans sa voiture c'est moi!)

Un plaisir charnel ?
Top secret.

Un plaisir inconnu ?
Une thalasso

Un plaisir du goût ?
Découvrir une nouveauté et être transportée.


Un plaisir anachronique ?
Lire de la poésie ?


Un plaisir qui ne coûte rien ?

61I5qwWG9-L._SL500_AA240_.jpg

 

Marcher pieds nus dans l'herbe.

Un plaisir hors de prix ?

Découvrir l'Islande.

Un plaisir défendu ?
Dire ce que l'on pense...

Un plaisir à venir ?
Installer ma méridienne dans la cuisine (vint-cinq ans que j'attends ce moment !)


Un plaisir du toucher ?
Masser (mon homme, mon chien, mon chat( les autres fuient) )ou me faire masser.


Un plaisir de l'esprit ?

9782749114323R1.GIF


L'humour  british

Un plaisir narcissique ?
Et éphémère : la sortie de chez le coiffeur (quand c'est réussi !:))

Un plaisir simple ?
Prendre le thé dans mon jardin.

 

Prend la suite qui veut...

 

 

18/04/2009

Cure de désintoxication : blog en pause !

Pas d'ordi, pas d'internet, les pieds dans le sable ou l'eau (froide :)) A bientôt  !

DSC00650.JPG

01/03/2009

PAL et PAL et RATAPAL...

Aifelle me l'a si gentiment demandé que j'ai rassemblé les livres éparpillés en mini PAl un peu partout dans la maison( pour des  raisons de confort psychologique: plusieurs mini PAl sont moins impressionantes qu'une seule grande).IMG_2936.JPG

La première, à gauche, rassemble les livres prêtés par Cath,  Ch'ti 31, Ptitlapin, Fashion, et un membre du club de lecture  de la médiathèque.

La deuxième, à  droite,  ceux commencés  mais qui sont  en attente, la faute à d'autres, plus tentateurs, ou qui ont sur japper avec plus de conviction .IMG_2939.JPG

 

 

 

 

Les deux dernières constituent ma PAL officieuse ...PAl  que la  généreuse et espiègle Cuné fait grimper  allègrement , tandis qu'elle feint de s'étonner que nous nous étonnions  qu'elle n'en possède pas  ! :) A qui  le  tour ? IMG_2938.JPGIMG_2937.JPG

 

 

 

22/02/2009

Taguée ! Et je deviens verte, blanche...

Parce que je ne prends jamais de photos et que je ne sais pas ce que contiennent  mes dossiers , la surprise sera donc totale...Antigone !

Le principe ? aller chercher la sixième photo de notre dossier images sur notre PC, ou la sixième photo du sixième fichier - puis taguer six autres personnes.

Amadou & Mariam.jpgLe festival des nuits secrètes 2007 ! Sur scène  : Amadou et Mariam ! Si vous les aviez reconnus, vous êtes trop forts !

Allez je tague : Cuné, Bellesahi (dont c'est la fête aujourd'hui !), Laure (qui va avoir plein de belles photos à nous montrer, j'en suis sûre),Val, Marguerite et Ptitlapin !

21/02/2009

Petits miracles littéraires en une semaine

1/Repérer un livre qui vient juste de sortir  et ...le  trouver dans sa boîte à lettres au retour d'une journée de  travail...coïncidence-étincelle...

2/Proposer à un élève qui a  terminé son examen "blanc" un magazine , faire d'une pierre deux coups et réussir  à prêter "Vigule" consacré au roman et Enfants perdus, d'Arnaud Rykner. Et deux élèves absorbés par leur lecture, deux ! Bon, le lecteur du roman n'a  rien compris au texte et me l'a rendu, mais au moins il a réussi l'exploit de lire une dizaine de pages, d'un livre pas facile d'accès,  qui fait tout pour tenir le lecteur à distance....ça met du baume sur mon égo tout desséché  de prof...41yF3IwkR+L._SL500_AA240_.jpg

3/ Tirer de son mutisme ma libraire "préférée" en lui demandant un livre (dont je vous parlerai bientôt), dont le titre l'intrigue et du coup je découvre qu'elle est bien un être humain qui sait poser des questions, manifester de l'intérêt et non pas juste débiter quelques formules toutes faites...

4/ Gagner un livre grâce à un questionnaire dont j'avais perdu tout souvenir...Poser  le livre dans un endroit stratégique (les toilettes pour être claire), genre" si ça continue,je  vais m'y mettre" et attendre que la menace  sous-entendue fasse effet...

Jusqu'à  présent ça ne41Wys2JpfuL._SL500_AA240_.jpg fonctionne pas : la salle de bains n'est toujours pas finie, pas plus que...mais la liste serait trop longue ! De toutes façons, on parlait de miracles  littéraires pas de miracles tout courts!
Je vais quand même m'acheter un marteau comme conseillé... pour casser  les vitres  de ma voiture en cas d'accident  et de coinçage à l'intérieur...Un peu claustro la fille...Mais  comme j'en veux un fleuri, ça va pas être de la tarte!  Je sais  ça n'a  aucun intérêt mais de  temps en temps, j'aime bien me lancer dans une quête  impossible...

 

Et vous, avez-vous le souvenir de petits miracles liés aux livres ?

01/02/2009

"Pas noté, pas acheté."proverbe cathulien

A grands coups de rasades de tisanes déstressantes (merci Cath) et de carrés de chocolat (merci Fashion), je chemine cahin-caha sur le chemin de l'ataraxie, chemin étroit et qui plus est, tout hérissé de Kévin (c'était l'année des K il y a 16 ans), de Steve et autres Jason (non, je  n'enseigne pas dans une  classe  européenne, la  prof d'anglais vous le confirmera, mais dans un établissement dont les  élèves sont sous perfusions de  feuilletons américains dès le ventre de leur mère).41uqParJnrL._SL500_AA240_.jpg

Parfois, comme un fumeur qui engrange les méthodes pour en finir avec le tabac, ou  une gourmande qui collectionnerait les régimes, je me jette avec férocité sur un livre de développement personnel, surtout quand, comme celui-ci, il utilise un mot que j'adore   :  "listes".
De Dominique Loreau, j'avais déjà lu il y a quelques années, L'art de la simplicité, qui m'avait donné  des envies d'armoires et  d'étagères vides au moins pendant cinq minutes. Quand  on est comme moi une spécialiste de l'entropie, on ne se refait pas  mais on peut au moins rêver. J'ai donc  récidivé avec L'art des listes, de la même auteure qui vient  de sortir au format poche.
Les listes, j'adore ça , comme l'avait déjà  démontré ceci. Elles me donnent l'impression de mettre au net les situations, et quoi de plus jouissif que de barrer les éléments d'une liste de tâches ingrates au fur et à mesure qu'on s'en est débarrassé ! Mais là, je dois dire  que Dominque Loreau est la reine des listes, elle dresse des listes pour tout , absolument tout,y compris pour se connaître*, des listes de  listes, mais  nous réconforte  au passage:  "Une première liste n'est jamais parfaite."Ouf ! je confirme d'ailleurs: ma liste de choses à emporter  en vacances évolue en fonction de l'âge des participants et s'allège singulièrement...
Alors, oui j'ai passé un moment agréable , ponctué de citations élégantes, mais pas appris beaucoup de nouveautés: que l'écriture permet de se  "laver la  tête" des  émotions négatives, depuis le temps,  on s'en doutait un peu, et je ne suis toujours pas prête à fourrer dans mon sac plein de petites pochettes car le sac extensible à l'infini tout en restant léger et discret, je ne l'ai toujours pas rencontré !
Ce n'est donc pas demain la veille que je pourrai  "Simplifier, organiser et enrichir [ma] vie"!qui restera donc un joyeux bazar ! Sur  ce , je m'en vais relire  Notes de  chevet de Sei Shônagon...

* On a intérêt à les planquer, celles-là ! qui sait ce que des mains mal  intentionnées pourraient en tirer...

 

20/01/2009

éPATée, je suis !!!!

Le colis du Patounet Swap ? Euh, non, je n'ai pas reçu de colis...J'ai reçu bien mieux que ça :007.JPG005.JPG

D'abord tout un bouquet de fleurs éparpillées sur une multitude de paquets dorés (ou blonds si vous préférez), étiquettes un peu à la manière d'Alice au pays des merveilles...et c'est bien là que nous  entrons !

Ensuite toute une flopée de bonbecs : bams, rotella, mini et grands carambars, dragibus, koala, ours d'or et autres stoptout se sont déversés de cette corme d'abondance  mais  "stop"  est apparemment  un mot inconnu de  ma swappeuse !

011.JPG

 


 

J'ai été en outre couverte de Pat* : Quand on parle du loup, dans les brouillards de la butte, on traverse la frontière, et l'on peut rencontrer le cercle des pataphysiciens ou le cousin de Fragonard mais moi le roi n'est pas mon cousin car j'ai été éhonteusement pourrie gâtée (1 +1+1+1+1chez ma swappeuse, ça fait 2 !:)) et je ne regrette absolument pas le bel éphèbe blond  qu'elle n'a pas réussi à faire entrer dans la boîte puisqu'elle y a versé à profusion du chocolat  (figue  amande, hum ! et lait noisettes, re-hum !) qui comme chacun le sait, àl'exception des diamants, est le meilleur ami des femmes !

013.JPG

 


Tout un troupeau de vaches , qui rient ou pas ,salée, poivrée, cacheuse de clé, a transhumé enfin jusque chez moi, sans souffrir du froid ou de la chaleur, elles pourront boire, promis-juré dans le joli bol doré si elles sont sages. Quant au carnet, je ne vois vraiment pas à quoi je vais l'utiliser, n'ayant jamais rien à noter ... :)mais promis-juré, je vais trouver !
FASHION est éPAtante ! elle vient encore de le prouver en me rendant totalement  HAPPY ! Merci encore, Fashion  !!!

* Un vrai miracle, je n'en ai lu aucun !

 

17/01/2009

Elle voit des Pat partout

Patatras! ça nous est tombé dessus tout à trac : Cuné a lancé le Patounet Swap !

Dès lors nous furent jetés en pâture tous les Pat, les Patrick, les Patricia et patati et patata.

Pas question de mener une vie de patachon car il fallait aussipatrick.jpeg

quelque chose de blond,

quelque chose de rond,

quelque chose de  bon,

quelque chose de  con.

Les  patauds  ne devaient pas patauger mais  se dépatouiller pour ne pas  sombrer dans le pathétique ou le  pas terrible.

Dans l'ombre, Cuné avait la patate et d'un ton patelin nous prodiguait patiemment conseils et encouragements.

Sous son patronage, pas question d'etre patraque : le patonet swap  ne virerait pas à l'arnaque!

Merci, Cuné, d'avoir la niaque !

Signé

Patoulu.