Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/04/2008

Comme chien et chat ...

Lucie m'a gâtée et  a eu l'idée originale de faire voyager ensemble Lucie-le-chien-et ...le chat assassin (et plein de mignonnes coccinelles) ! Chacun tenant son journal ,c'est une excellente idée!Gageons que  les deux bestioles qui sont toutes les deux bourrées d'humour s'entendront bien ! Ps: j'adore ce chat qui s'amuse à terrifier tout le monde dans la salle d'attente de la véto, y compris une vache, réfugiée sur les genoux de son propriétaire  ! Encore merci, Lucie ,pour cette facétie !0000

30/03/2008

A partir de deux, c'est une collection !

Norbert est venu tenir compagnie à Nicolas ! Merci Cath ! L'arrosoir est-ce un message envoyé par mes plantes lasses d'agiter en vain leurs petites tiges ?  !:)nainDSC01164

23/03/2008

Bonnes fêtes de Pâques à tous !

dessin

16/03/2008

Tout à l'ego

Pour faire plaisir à Anne !


Règlement du tag de Servanne :    

    * Donner le lien de la personne qui vous tague , c'est fait !

 

    * Préciser le règlement sur votre blog  

 

    * Répondre aux dix questions que voici :
   
 

 

    1/ Le trait principal de mon caractère : je suis la reine des chiantes (c'est pas moi qui le dit...)   
   
        2/ La qualité que je désire chez les hommes :
qu'ils me fassent à manger !  

        3/ La qualité que je préfère chez les femmes : la fidélité

 

4/ Mon principal défaut :   l'intransigeance (en vieillissant, ça s'arrange...)  

        5/ Ma principale qualité : la pugnacité

6/ Mon occupation préférée : disposer de grandes plages de temps libres à ma guise...     

    7/ Un plat qui me met l'eau à la bouche :   un chou à la crème pâtissière avec le dessus caramélisé.(Un salambo , rien que le nom me plaît d'office)images

 

8/ Mes mots favoris :  ceux qui sont dans mes livres préférés

     9/ Ce que je déteste par dessus tout : attendre (mais je me soigne !!)

      10/ Un rêve : arrêter de bosser.  

         

* Taguer 6 autres personnes en mettant leurs liens à la fin du billet
Tous ceux qui voudront !

28/02/2008

Avis à la population

Il pleut,  il fait froid,  chouette ,  on va pouvoir se mettre au coin du feu pour déguster le  nouveau Katherine Pancol   qui vient tout juste de sortir !
Suite des yeux jaunes des crocrodiles, La valse lente des tortues  va  se danser dans chaque bonne librairie.

le site de l'auteure

41ylClKuHAL

22/02/2008

Aujourd'hui...

C'est sa fête !
Bonne fête, Bellesahi et plein de bisous !DSC00643

16/02/2008

And the Winners are ...

Distribution des prix (z'avez pas connu, z'êtes trop jeunes), classement, palmarès tout ça n'est pas ma tasse de thé mais  bon, même si  j'ai des scrupules pour ceux qui ne seront pas cités (mais que j'aime beaucoup , la preuve ma liste de liens mais est longue, trop pour que j'aille vous visiter chaque jour !), comme ça fait chaud au coeur d'être nommé,allez je me lance :

Dans la catégorie Grandes tentatrices devant l'éternel:DSC01677

Cuné, ses enthousiasmes, sa générosité, son austenite galopante;(sans oublier le fait que c'est une lève-tôt sur qui je peux toujours compter de bon matin avant de partir au boulot !)

Laure, sa sensibilité, son ecclectisme;

Clarabel, qui avec Laure et Cuné ,m'a donné envie de créer mon blog ;(mais comment fait-elle pour lire  autant ? et pour être aussi souvent posotive ? !)

Dans la catégorie Y a pas que les livres dans la vie

Bellesahi, pour ses photos, sa sensibilité et sa fidélité sans faille;

N-talo, pour ses billets emplis d'émotions, ses mains vertes , sa générosité...

Ch'ti 31 , en pause pour l'instant, pour ses billets plein d'humour et d'humeurs !

Fashion, qui aime les vaches et me fait découvir plein de beaux jeunes gens  dont je ferai bien mon quatre heures...

Amanda , qui me fait bien rire avec sa Perrette...

Kahlan, pour ses talents et les ondes positives qu'elle dégage...

Lolo,  pour ses recettes tentatrices et en particulier son crumble de poires à se lécher les doigts !

Un gros bisou à tous ceux que je n'ai pas cités faute de place !!! 10 c'est trop peu !

Et pour les autres,je vous refile la patate chaude !

15/02/2008

Les paresseuses ont un blog !

C'est ici et on peut même gagner un exemplaire de "les  abdos-fessiers des paresseuses". Bon nous n'en avons pas besoin c'est sûr, mais si  ça marche par l'imposition des mains, on en veut bien !vip

10/02/2008

Un amour de Sissi #2

J'étais toujours debout, les sièges ne manquaient pas dans le bureau, mais personne ne m'avait invitée à m'asseoir. Sissi y remédia avec précision: d'un coup de boule elle me propulsa sur une chaise fort heureusement large et rembourrée et derrière moi.J'envisageai avec horreur le moment où, dans un grand élan d'affection,  elle se propulserait sur mes genoux quand les maîtres réagirent enfin .
Pour obtenir que Sissi obtempère, il fallut lui lancer quelques bonbons qu'elle goba avec adresse.
N'étant pas sûre de pouvoir en faire autant, je déclinai l'offre qui m'avait été faite ,incidemment, de partager le goûter de Sissi.
Celle-ci, vaincue par le sucre (attention,Sissi, tu ne rentreras bientôt plus dans ton maillot de bain!), ronflait tranquillement, allongée  de tout son long...fort heureusement loin de la porte, j'allais pouvoir  battre en retraite avec dignité.

09/02/2008

Un amour de Sissi #1

Le garage des champs fait naître au milieu de la campagne d'étranges fleurs métalliques mais en aucun cas de panneaux indicateurs. Point nen est besoin : ses seuls usagers sont des autochtones.  Il est donc particulièrement malaisé de les dénicher car, en outre, le garage des champs pousse dans des zones non répertoriées par les satellites.  D'où un petit goût d'aventure quand on part à sa recherche.
Il ne reste donc qu'à coincer au bord d'un fossé le joggueur véloce ou à guetter le facteur féroce*...
Le garage des champs est doté d'un attribut canin haut sur pattes chargé de l'accueil.Le seul risque en payant son écot de caresses est de récupérer  une main un peu (beaucoup ) cradingue qu'il ne restera plus qu'à oublier. dans une poche.
Ce jour là l'accueil avait été particulièrement chaleureux. D'emblée Sissi avait fourré son gros museau dans mon entrejambes (je jure que mon hygiène corporelle est irréprochable) et s'était statufiée.Ayant la faiblesse  de tenir autant à ma main droite qu'à ma  main gauche,je ne bronchais pas  et continais à discuter avec les "maîtres " de l'adorable Sissi, Rottweiller d'à peu près 40 kilos, qui semblaient ne rien avoir remarqué.