Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/05/2007

Recyclons, recyclons...

Samedi dernier, entre deux averses,j'ai assité à une réunion animée par un maître composteur (le premier qui rit se retrouve enfermé dans  la soucoupe volante verte, là-bas dans le  fond ! Ah,  c'est un composteur? Bon.)
J'y ai appris deux ou trois informations intéressantes mais surtout j'ai assisté à une démonstration de Power Point.
Power Point, késaco ? Je m'étais posé la même question quand, en septembre ,on m'avait proposé une formation informatique. Renseignements pris auprès de collègues :  "Power Point , c'est super: tu peux projeter sur écran tous les textes et images de ton ordinateur".
Activant mes neurones, encore véloces  en ce début d'année scolaire, j'en arrivai vite à la conclusion qu'entre la formation et l'acqusition du matériel  nécessaire à l'utilisation de Power machin (ordinateur portable en état de marche, écran, rideaux ,même non ignifugés, (décrochés avant le  passage de la commission de sécurité, raccrochés le lendemain), il s'écoulerait au bas mot plusieurs années et qu'entre temps j'aurai tout oublié de Power machin.
En plus, si l'animateur s'avérait aussi doué que  celui du seul stage d'informatique auquel j'avais assisté il y  a fort longtemps (une seule info pertinente au bout d'une journée de formation : il ne faut pas débrancher l'ordi  en arrachant sauvagement la prise...(hélas,  je n'exagère même pas. Il a  eu  de la  chance que nous soyons des gens civilisés sans quoi ça se terminait dans le  goudron et les plumes.)), bon, bref, je n'ai pas coché la  case  et je n'ai donc pas profité des joies de la  découverte de Power machin.
Grâce au maître composteur, j'allais pouvoir  combler cette lacune.
Déjà,ça commençait mal. Le maître savait sûrement composter mais il  avait dû avoir le même formateur que moi en informatique.
Heureusement,  un spectateur , en quelques clics a réussi à mettre en route le système et là j'ai rapidement compris que Power machin n'était rien d'autre que la bonne vieille séance de projection de diapos des familles !
On recycle vraiment tout, même  le pire ...

Si vouv voulez  en savoir plus sur le  compost, le vrai c'est ici !

15/05/2007

SWAP SWAP SWAP, HOURRA !

Bravant la pluie, le vent, les saints de glace, un paquet que nous avions pu voir sur un blog m'attendait sagement dans ma boîte à lettres.
Inutile de le cacher, j'ai reconnu l'écriture de Bellesahi !
Alors, comme elle me connaît par blog interposé( et par téléphone  même),  j'ai été tout particulièrement gâtée !
Jugez-vous mêmes :livre1

Le café de l'excelsior  de PhilippeClaudel, Ellynn de Robert Mallet, Corps et âme de Frank Conroy,sans oublier des marque-pages vachement beaux (photo à venir),  des macarons d'Amiens (miam !)  , du thé noir aux baies d'argousier (qui a parfumé tout le colis) et que je bois en ce moment,sans oublier ue pochette handmade d'esprit très anglais pour balader mes bouquins  (que je vais utiliser pas  plus tard  que tout de suite!)livre2

J'ai déjà dévoré un macaron et le  livre de Claudel !

Merci, Bellesahi ! et merci aussi à Flo !

13/05/2007

Moi, lectrice de Malika Ferdjoukh ...

D'habitude, je me contente de passer la rubrique "Moi lectrice " de Marie-Claire, n'étant guère intéressée par ces récits de vie mais là, dans le numéro de juin,  le gros titre "J'ai appris le français en chanson" et le chapeau "Enfant, Malika est venue d'Algérie en France pour soigner sa polyo. Sans parents. Sans papiers. Petite fille brillante,  sa soif de culture lui a ouvert bien des portes. Aujourdhui elle  est romancière"
Hé oui, il  s'agit bien de Malika Ferdjoukh dont une grande partie de la blogosphère a déjà dévoré les Quatre soeurs ( à un moment dans l'article  Malika précise "je m'imaginais dans un château ,sur une falaise battue par les vents, écrivant à la lueur d'une bougie", ça ne vous rappelle rien ? !); Charlotte a même eu la chance de la rencontrer car l'ancienne institutrice est souvent invitée dans  les établissement scolaires.
Plus que tout dans cet article, illustré par une photo où on devine Malika plus qu'on ne la voit vraiment, c'est sa conclusion : "dans le cadre des lois actuelles, j'aurais été descolarisée et renvoyée en Algérie. Je ne serais pas en train d'écrire des livres ni raconter des histoires...en français".

Le 16 mai paraîtra le nouveau roman de cette auteure : Taille 42.

A quand un fascicule  de  la série "Mon écrivain préféré" ?


12/05/2007

OUF !!!

Grâce toutes vos bonnes ondes et à mes menaces de sort , mon colis est apparu sur le...  site de la poste ! 
Il est "Préparé pour en effectuer la livraison".
Hihi, prépare-toi swappeuse ! :D

T'as intérêt à me répondre la poste !

ça m'apprendra ! J'ai voulu jouer avec vos nerfs, non pas en photographiant le colis destiné à ma swappeuse, comme l'a si bien fait Bellesahi, ( le mien peut concourrir pour le trophée du bondage postal...),  mais en me servant du site de la poste qui permet de suivre quasi à la trace nos envois.
Du style, il est passé par ici, il repassera par là (ou peut être  pas...) ,  mais j'ai eu beau taper les signes cabalistiques, vérifier et revérifier, mon colis est donné comme inexistant !!!
T'as intérêt à le retrouver vite fait la poste ou la  prochaine fois que je vais te rendre visite,je lance un sort à la gourgandine des champs de betteraves * qui se pointe derrière son guichet annoncé comme "fermé", qui  jette un regard vide à la file qui s'allonge jusqu'à la porte et demande d'une voix suave: " Qui vient chercher un colis ou une lettre ? ", ne peut s'empêcher de sourire quand personne ne moufte et repart trimballer son ennui dans les limbes...
J'attends vos suggestions pour le sort en question !
A moins qu'il ne soit déjà arrivé mais bon ,posté jeudi, site de la  poste testé vendredi, je croise les doigts !

* on a les steppes qu'on peut...


08/05/2007

Pour rester dans le monde des lettres

Même si peu de gens de ma région passent ici, tant pis ! je tente le coup !

A saint-Amand-les-eaux (Nord)

Samedi 12 mai de 14 h 30 à 16 h 30 aura lieu un atelier ludique d'écriture épistolaire (pour les 8 -15 ans )
Animé par l'association "Tous Azimuts" à partir de l'album "Je vous aime tant" d'Alain Serres.

Samedi 26 mai de 14h30à 17h30 atelier d'écriture épistolaire (adultes)
Animé par Ian Monk, menbre de l'OULIPO depuis 1998
sur le thème de la correspondance.

Animations gratuites sur inscription (je suis déjà inscrite ,pour le second, évidemment)

Si vous voulez les cordonnées,je vous les enverrai  volontiers.

Ps: Cath, tu vas me  manquer !

05/05/2007

Ne chinoisons pas...

Sur une invitation de Maijo,  et pour éviter qu'elle sorte ses aiguilles et sa poupée vaudoue ( :) )voici mon portrait chinois

Un livre : Un dictionnaire

Une couleur :framboise /anis
Un animal : tigrevacheloup

Un métier : dresseuse de tigres (mais comme ces deux américains qui vivent avec leurs tigres !)

Un vêtement : un pull confortable ,en coton
Une fleur : la  violette (de Toulouse of course , Cath !)
Un point faible : une  sensibilité corsetée

Un point fort : la  ténacité (on  me chasse par la porte , je reviens par la fenêtre...)
Un siècle : le nôtre
Une voiture : La Lexus qui se gare toute seule mais comme elle est trop chère, j'applique la  bonne vieille méthode des  places faciles: je fais 100 mètres de plus et je me gare sans problème et sans créneau !
Un alcool : le champagne, bourré d'ologo-éléments !

Un objet : le  sac idéal (que je cherche toujours).

Une paire de chaussures : plates et confortables

Un pays : euh,  un pays nordique (à  découvrir quand j'aurai des sous)
Une pierre précieuse : ...
Un bijou : ...
Un grigri : ...
Un acteur : Harvey Keitel,  Gilbert Melki

Une actrice : Diane Keaton, Karin Viard, Catherine Frot
Une chanson :  Wurthering Heigths  de Kate Bushimages
Un film : Annie  Hall  (à  chaque fois,je ris même si je suis toute seule !)
Un dessin animé : Aucun
Un prénom masculin : ceux  de mes  fils: Antoine, Ferdinand
Un prénom féminin : celui de ma fille: Noémie
Un bonbon : un petit ours en guimauve  recouvert de chocolat au lait

Un aliment : ...

Un chocolat : tous sauf le noir
Un tatouage : non, merci
Une arme : les mots, l'humour
Un oiseau : la chouette


Je passe le  relais à qui voudra ...

02/05/2007

Votons !

Beaucoup de prix littéraires en France, nous rappelle Laurence, mais peu de prix des lecteurs. Alors profitons-en pour nous exprimer ici !
J'ai déjà voté, et vous ? !prix

29/04/2007

Marabout, bout d'ficelle ...

Un grand merci à tous ceux et celles qui ont laissé un petit mot durant cette pause bretonne, c'est sympathique en diable !
Je ne sais pas si c'est l'air breton ou quoi mais les livres du sac de printemps avaient l'air de s'enchaîner les uns aux autres , comme si j'étais victime d'anadiplose. C'est grave docteur  ? Non, c'est juste le fichu nom de cette figure de  style  que je n'arrive pas à mémoriser et qui désigne l'enchaînements de phrases ou de mots (cf le titre).  Eh bien là les livres s 'enchaînaient les uns aux autres, que  ce  soit par les thèmes (manipulations en tous genres, grossesses non désirées,  avions anglais anciens, lettres...) voire même la première phrase d'Orgueil et Préjugés citée en anglais dans le texte d'un autre roman !9782264023827
ne  sont restés au fond  du panier que Raison et sentiments (je termine en ce moment le roman austenien sus-cité), Femmes qui courent avec les loups (sur ma  PAl depuis plusieirs ...années)  et le  deuxième  tome du "poids des secrets " Hamaguri ,  mais ce  n'est que partie remise.

21/04/2007

Blog en pause

Nous allons pouvoir aller vérifier toutes les infos contenues dans le Breihz Bazar, nous empiffrer de galettes arrosées de cidre, marcher dans les vagues ,visiter toutes les églises, chapelles ... (la manie de Ferdi !), laisser reposer le clavier de l'ordi, vos post-it et autres carnets, dévorer (enfin ! ) le  contenu du panier de printemps  car nous sommes partis ici :vache3
A bientôt !