Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/09/2006

Les mystère de Gogo(l)land

Jamais cette rubrique n'aura autant mérité son intitulé:
"panne sexuelle chez l'homme de 70 ans" (je ne suis pas gérontophile ou du moins pas encore),
"4ème étape des alcooliques anonymes" (je ne carbure qu'à l'eau de St Amand),
"décès Henri Dès" (? ) (Y-aurait-il un rapport avec la première citation ? ),
telles sont les requêtes qui font aboutir à mon blog !
On se croirait sur les autoroutes belges où l'on trouve sur la chaussée , une armoire, des planches,  une brouette (pour transporter les précédentes trouvailles?), une chèvre, le tout en une semaine !
Si vous voulez tenter le retour à la terre, pour vous équiper à bon marché, vous savez maintenant où aller !
BROUETTEPs: je suis sûre qu'en France on trouve aussi tout un bazar hétéroclite sur les autoroutes !

05/09/2006

Barbie Land ou la Vie en Rose ?

Pour répondre au défi de Delphine, voici l'oeuvre de Noémie :

final

29/08/2006

Rentrée

Grâce au coup de fil que j'ai reçu ( ;D), aux SMS et grâce à vous aussi  , ma rentrée a été plus douce. Je n'ai pas encore vu mes stagiaires ( cette semaine, je ne verrai que des "têtes connues"), mais mes collègues ont souligné que j'avais le sourire !
Hé oui, en plus, j'ai reçu un cadeau surprise de la part de quelqu'un qui m'avait entendu rechigné à la dernière réunion contre la date de la rentrée...Tout arrive !

27/08/2006

Bonne fête Monike !

Bon, aujourd'hui, c'est mon anniversaire et c'est la fête des Monique. Problème: j'ai une amie très chère qui s'appelle Monike mais si je lui envoie une carte ça fait genre: "Hé,t'as pas oublié mon anniv, par hasard? ". Alors je compte sur internet et le hasard car elle ne sait pas que mon blog existe (oui, je sais c'est compliqué...).
Pour vous remercier de votre fidélité à mes p'tites bafouilles, allez, je suis folle  et je vous envoie une photo de moi.Promis, juré, j'ai à peine changé: les cheveux sont toujours bouclés et aussi peu disciplinés, quant aux lunettes, elles sont fichées sur mon nez depuis belle lurette (la rançon de la lecture à tout crin).

IMG_0002PS: demain, je reprends le boulot, c'est trop injuste, comme dirait Calimero, quand on a atteint un âge canonique comme le mien, on devrait avoir droit à un jour de congé supplémentaire pour se remettre ! Oui, je sais: j'exagère, mais quand on demande beaucoup , on obtient un peu, non ? ;)

15/08/2006

15 ANS LE 15 AOÜT

"Avance, sal...pe!".
Quoi*? Qu'est-ce ? Interloquée, en ce matin du 15 août 1991, j'ouvre un oeil (le gauche, c'est toujours celui que j'ouvre en premier , même s'il est le plus myope), hausse les sourcils et tend l'oreille.Et là, je prends conscience que je suis bien à la campagne, que le piétinement sourd que j'entends est celui du troupeau de vaches qui traverse la route pour aller de la ferme d'en face jusqu'à la pâture derrière chez moi, le tout accompagné par les encouragements virils du vacher.
J'ai des excuses de ne pas avoir saisi plus tôt de quoi il retournait. Je ne suis guère en forme, même si j'ai des formes , ayant troqué provisoirement le corps de Jane Birkin contre celui de Pamela Anderson (sans le maillot de bain rouge, rassurez-vous) (ça, c'est la version optimiste, l'autre version est que je me sens aussi sexy qu'une vénus hottentote).
En effet, le 5 du même mois, naissait, un peu plus tôt que prévu, Fille Cadette. J'avais méanmoins pris le temps de poster les derniers papiers pour l'acquisition de la nouvelle maison,de confier Fils Aîné à l'une de ses tantes et de passer au bureau de l'Homme où j'eus la chance de l'entendre dire au client qu'il avait au bout du fil qu'il allait devoir partir parce qu'il avait un problème...J'ai une grande capacité d'oubli, mais ce genre de phrase, je ne sais pas pourquoi, je les mémorise très bien.
Dans la foulée, nous avions profité du pont du 15 août pour déménager/emménager. Je ne recommanderai pas forcément ce genre d'enchaînement à toutes celles qui voudraient perdre leurs kilos superflus.
Comme il faisait beau, il y a 15 ans (pas aujourd'hui, hélas), nous avions dormi la fenêtre ouverte, ce qui m'avait permis de profiter des joies de la campagne...images

Là, je m'en vais retrouver l'Homme pour lui rappeler cet anniversaire et les brassées de ...lames de parquet qui n'attendent que son bon vouloir...

*Oui, je sais, c'est incorrect, mais à 7 h du mat', après une nuit en pointillés, j'ai des excuses et en plus j'aime bien bien cette allitération en [k].

11/08/2006

Modem

Mon modem m'ayant lâchement lâchée (pour cause de surchauffe sûrement vu l'usage intensif de quatre "accros" sur les cinq personnes composant la p'tite tribu), le remplaçant se montre paresseux pour l'utilisation d'outlook...J'espère que les spécialistes de la maison arriveront à résoudre ce "problème technique indépendant de notre volonté", comme disaient autrefois les speakrines de l'ORTF.
Un vrai dinosaure , cette Cathulu qui nous cause de petits métiers d'autrefois...
Cela me fait penser à une planche de Gaston Lagaff (le seul, l'unique, pas celui qui passe sur Teufun), qui , pour casser une noix récalcitrante  a réussi à trouver une ville où le tramway roule encore (la BD date de 1969...) et qu'est-ce qu'on voir rouler de nouveau et qu'on nous présente comme une grande innovation  ? !
Alors, à quand le retour des "femmes-troncs"  ?

09/08/2006

Agacements..

Sans être parano, avec l'expérience j'ai appris à me méfier ...

- de la mention "ouverture facile", qui 9 fois sur 10 nécessite de dégainer ciseaux, couteau, voire marteau et burin, si l'on ne veut pas gésir sur le sol de la cuisine, morte de faim.

- de l'adverbe "normalement" et de tous ses synomymes qui ne présagent rien de bon.

- des "conseils " rassurants de la vendeuse de chaussures qui prétend qu"elles" vont se faire à vos pieds.Si vous avez envie de dépenser une fortune en pansements divers, soins chez le pédicure-podologue, voire stage chez les Jivaros, croyez-la.

- des gros chiens , genre Rottweiller, dotés d'un prénom de chihuahua (genre "pépette"), persuadés d'être des petites choses fragiles et qui, d'un coup de boule , vous expédient , au mieux sur une chaise, au pire, par terre. Le tout sous les regards énamourés de leurs propiétaires.

- des appareils électroménagers dont le tableau de bord ressemble à celui d'un avion, tout ça parce qu'ils ont été conçus par des ingénieurs recalés de chez Boeing et Airbus ;s'ils décidaient de se servir des appareils qu'ils concoivent peut être verraient-ils que trois ou quatre programmes sont suffisants...

- des carrés de Liberty qui génèrent  une flopée  de commentaires alors que vous ramez chaque matin pour en obtenir péniblement quelques uns... (on ne se méfie jamais assez du Liberty ;D)

08/08/2006

"Ta mère n'est pas ta mère...

...mais ta mère ne l'sait pas ". Ainsi se termine une chanson (adaptation française) des années... préhistoriques, interprétée par Henri Salvador et que les scénaristes du Maître du Zodiaque ont adapté à leur manière.
Tiens ,Cathulu nous reparle du feuilleton de l'été, s'étonnent ceux qui suivent. Hé oui, je dois avouer que les épisodes précédents, j'avais regardé tout en faisant des mots croisés d'une main, en massant le cuir chevelu de l 'Homme d'une autre (non, mon deuxième prénom n'est pas Shiva). Et avec les pieds ? je me tricotais une petite laine pour l'hiver qui est presque arrivé ici...
Les dialoguistes ont eux aussi de la culture et ils le prouvent en faisant prononcer à Esther "repartir de zéro" et non comme on l'entend ou le lit trop souvent "à zéro". Bravo à eux.
Ils ont aussi de l'humour mais ce doit être involontaire. Je ne peux en effet croire qu'ils aient ainsi fait résumer en une phrase lapidaire "C'est quoi c'te connerie ? !" , prononcée par le "second" de Francis Huster, l'ensemble du feuilleton.
Ah, Francis Huster, quel grand comédien ! Et il faut l'être pour prononcer sans mourir de rire (de honte? ) une réplique telle que "Hé oui, la médecine fait des miracles" par un personnage censé avoir reçu une balle dans le ventre et qui tout fringuant quelques jours plus tard se retrouve à courser Claire Keim et ses talons aiguilles.
A un moment, j'étais tellement étourdie par l'avalanche de révélations toutes plus chiraquiennes (enfin je veux dire abraca...)les unes que les autres, que je me suis mise en écoute automatique et que je me suis contentée de regarder.
Et il y en avait des choses à voir ! Tiens,je peux même vous révéler que le Maître du Zodiaque est aussi le maître du temps. Je le prouve: durant l'entrevue dans le bateau , au début, la grande aiguille de l'horloge qui est juste en face de nous est sur le 8. Trois secondes plus tard, elle passe sur le 10, avant de revenir sur le 8. La petite aiguille, elle, ne bouge pas.
Par contre, Claire Keim ne maîtrise absolument pas ses cheveux. Il va falloir que Christiana Réali lui donne son secret. Je m'explique: alors qu'elle court vaillamment sur les flancs de la montagne toujours bien chaussée, ses cheveux pendouillent lamentablement, il faut bien l'avouer. Trois secondes plus tard, dans le même décor,
elle a dû trouver un fer à friser caché derrière un rocher, elle arbore de magnifiques anglaises...qu'elle reperdra au prochain plan ! Ce qui explique qu'elle se soit coupé les cheveux à la fin du feuilleton, prenant d'un seul coup 10 ans au compteur.
"Tiens, voilà Véronique Jannot!", s'est exclamé mon homme qui a le chic pour trouver les ressemblances .Nous avions nous aussi fait un bond dans le temps et l'espace  en sautant à pieds joints directement dans le futur feuilleton de France 2 ...


29/07/2006

Petit exercice zen

DSC00640Invitez vingt-cinq personnes (non, ce n'est ni une communion, ni un mariage mais un anniversaire, quota d'invités normal chez nous, trois générations de 3 à 70 ans ).
Envoyez l'Homme faire les courses.
Restez calme quand vous verrez les 3 kilos de haricots verts et frais qu'il a achetés.
Installez-vous confortablement et commencez à équeuter les dits légumes en vous disant: "Je fais un exercice de zen, je profite de chaque instant".
Soyez satisfaite quand vous arrivez au bout de votre tâche.
Souriez quand on complimentera l'Homme pour sa salade de haricots (L'assaisonnement, voilà le secret).
Ne renversez pas le saladier sur la tête du premier qui dira: "J'en aurai bien repris un p'tit peu".

Voilà, c'est tout, c'est la fin des haricots (pas encore dans mon potager, hélas pour certains), j'arrête de vous courir sur  le haricot avec ces légumes.

Bonne fin de semaine.

27/07/2006

Le haricot vert: ami ou ennemi de la femme ?

haricotsAvertissement : âmes sensibles, végétariens mes amis, passez le deuxième paragraphe de ce billet et allez directement au suivant, vous risqueriez de voir votre joli petit corps hâlé (c’est rien, c’est la vision d’une nouvelle fournée de plombiers musclés et dorés qui m’inspire…) secoué par des spasmes, ce dont je décline toute responsabilité.

Quand j’étais jeune (même si j’ai dépassé l’âge canonique et la moyenne d’âge des blogueuses, l’électricité existait déjà et les dinosaures étaient morts depuis longtemps et non, je n’étais pas assez vieille pour être sur les barricades en mai 68), la croyance populaire prétendait encore qu’il fallait manger de la cervelle pour être plus intelligent. Vu que plus personne n’en mange (un des rares aspects positifs de la maladie de la vache folle), on ne voit plus de cervelles mises à dégorger dans de l’eau vinaigrée, vision d’horreur presque aussi insoutenable que les objets non identifiés flottant dans les bocaux du médecin fou du feuilleton de l’été sur teufun.

Et les haricots verts dans tout ça ? J’y arrive. Une expression tombée en désuétude avoir la ligne haricot vert  pourrait nous faire croire que manger des haricots verts nous permettrait de garder la ligne. J’ai donc mené l’enquête sur la Toile. Le haricot vert est essentiellement riche en potassium et en …eau. . Le haricot vert nous permettrait donc de rester ou de devenir minces.  Sur légumes –infos.com, nous apprenons que les haricots verts sont récoltés par une machine et que les français aiment les haricots verts car c’est le légume en conserve et surgelé le plus consommé. Certes.

Mais si vous avez bien suivi, ce sont des machines qui se coltinent le boulot de cueillette des haricots et des petites mains anonymes celui de l’équeutage des mêmes légumes que d’autres mains pressées précipiteront dans des casseroles.

Chez moi, j’ai la chance d’avoir un potager avec deux rangées de haricots. Choix : cueillette à la fraîche le matin dans la rosée, très bucolique, ou en fin d’après-midi. Peu importe, le résultat est le même, je me retrouve accroupie en train de traquer la bête. En effet, le haricot vert est un sournois. Il a développé une faculté de mimétisme étonnante avec les tiges de sa plante et il se cache, immobile et attentif au moindre  geste du cueilleur. Résultat, quand vous abordez la même rangée dans l’autre sens, vous arrivez à en surprendre quelques uns. Mais toujours certains d’entre eux échappent à votre attention et vous nargueront deux jours plus tard, gonflés de suffisance et de graines, dodus de fils, immangeables, quoi !

En outre, même s’il appartient à la très poétique famille des papilionacées, les tiges du haricot vert sont couvertes de poils et elles sont cannelée et rugueuses .Et j’ai bien l’impression que ces poils m’irritent au plus haut point !

Laissons pour aujourd’hui le bénéfice du doute au haricot vert car il est temps pour moi d’aller en récolter…