Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/12/2006

AMAP ? Késaco ?

Que vous habitiez près de Toulouse ou pas, si vous aimez les légumes (un peu ) oubliés, si vous cherchez des recettes originales ,  si vous voulez savoir ce qu'est une AMAP allez ici !
Bon dimanche à tous !images

01/12/2006

C'est la fête, la fête ...

Aujoud'hui, si vous regardez votre calendrier, vous verrez : Ste Florence . Donc, bonne fête à toutes les Florence  !
Mais c'est aussi la St Eloi, patron des agriculteurs, bourreliers, charrons, forgerons, horlogers, maquignons, et ...mécaniciens !Saint_Eloi
Alors, avec mes collègues, ce midi, nous faisons la fête ! ça détendra l'atmosphère !
Promis, je penserai à vous !
Et attention car " Lorque St Eloi a bien froid, quatre mois dure le froid !"
Alors, sortez  couverts  car le  1er décembre c'est aussi la journée mondiale de lutte contre le Sida.

Pour ceux et celles qui veulent bien m'envoyer des noms de rues, "faisons le point", c'est ici ! Merci Cath !

20/11/2006

OUF !

Quelques explications: samedi matin, l'ordi plante .J'essaie de le rallumer , horreur, malheur, on entendait quasiment un bruit de sirène et rien sur l'écran.  Dimanche soir, l'ordi ressuscite grâce à l'Homme. Entre-temps, j'emprunte l'ordi de Fils Aîné mais je n'aime pas mettre mes pieds dans les chaussures des autres ...Ah les objets ! c'est là qu'on voir notre dépendance ...
Ce n'était donc pas une fausse alerte destinée à suciter la sympathie  mais encore une fois merci d'être passée et d'avoir laissé de petits témoignages. Je savais que je pouvais compter sur vous !

19/11/2006

squatter...

Squatter n'est pas la solution, alors, mystère...

18/11/2006

Ordinateur HS !

Je vais me faire très rare car ce matin , l'ordi m'a lâchement abandonnée...Si tout va bien , demain un message devrait être programmé.La suite ne dépend pas de moi, alors on verra...Vous me manquez déjà...A bientôt j'espère

12/11/2006

Bloguer , dit-elle

Trouvé chez Cuné, un petit questionnaire...images

Depuis quand blogues-tu ?
Depuis juillet 2006.Nous ne partions pas en vacances, je me promenais sur les blogs depuis mai ou juin, alors pourquoi pas se lancer...

Comment t'es venu le nom de ton blog ?
En quelques secondes, l'inspiration de l'urgence...ma fille qui s'est occupée  de l'apect technique me pressait.Evidemment c'est la contraction de mon prénom et d'un verbe que j'aime beaucoup . Ce nouveau prénom me convient très bien car il est interrogatif et ouvert.

Si tu pouvais changer, ce serait quoi ?

J'aimerais arriver à mieux exprimer mes émotions.Etre plus nuancée parfois et surtout arriver à faire partager mon enthousiasme  avec conviction.

Pourquoi te mettre à bloguer ?

J'aime écrire mais je n'avais pas trouvé de destinataire. Le prof de littérature qui m'a le plus apporté me disait toujours qu'on écrit pour quelqu'un. Il m'a fallu du temps pour l'admettre.

Tes parents sont au courant ?

J'ai passé l' âge de demander leur permission ! :) Mais non, ils ne le savent pas. Dans ma belle famille quelques uns sont au courant mais ils s'en moquent un peu (beaucoup). Il n'y a pas grand monde autour de moi qui soit intéressé par la littérature ou du moins ait envie de lire des articles sur elle. Mes amis passent me voir sur le blog et ça me fait plaisir, c'est l'essentiel.

Quels sont tes trois blogs préférés?

Ayant répondu un jour avec franchise à une question de ce type et ayant causé beaucoup de peine, je demande un joker.

N'est-ce pas un peu facile de dégoiser sous couvert d'anonymat ?
D'abord, nous ne dégoisons pas . Ensuite, nous faisons partager nos coups de coeurs et nos coups de griffe . Personne n'est obligé de nous lire et le débat est toujours le bienvenu si chacun reste correct ce qui me semble être le cas  sur les  blogs littéraires où le climat me semble nettement plus jovial que dans d'autres...

Aimes-tu les gens qui bloguent ?
Pas tous bien sûr, je me sens davantage d'affinités avec certains auteurs de blogs qu'avec d'autres mais ce n'est pas pour autant que je me permets des commentaires désobligeants.
En tout cas, Delphine, Laure , Cuné et Clarabel m'ont facilité l'entrée dans la blogosphère avec beaucoup de gentillesse et je les en remercie.

Qu'est ce que le blog a changé ?

Pour l'instant, je prends du plaisir à écrire, à partager mes lectures (au sens propre et au sens figuré),à essayer de faire sourire... ça fait fonctionner mes neurones qui étaient plutôt grippés :).

Que n'aimes-tu pas dans le blog ?

Les billets trop longs fatiguent mes yeux...c'est pourquoi je m'efforce d'aller à l'essentiel.

J'ai lamentablement séché pour la dernière question ...



06/11/2006

Un nouveau blog !

Je viens d'apprendre par Malaurie l'apparition d'un nouveau blog bucolique et littéraire : le génépi et l'argousier. Késaco ? Allez-y !

05/11/2006

Trop aimable !

Régulièrement sur mon blog viennent se perdre des Etats-Uniens. Je m'en étonnais jusqu'au jour où ayant tapé "cathulu" sur Gogol 1er celui-ci m'a conseillé d'essayer avec cette orthographe : "Chtullu".
Je n'ai que de vagues notions de fantasy mais il me semble bien qu'il doit y avoir un mythe de Chtullu qui existe.
Les Etats-Uniens persévèrent et continuent à venir "chez moi", ce qui est très bon pour mes statistiques, merci.
Mis ils ne se contentent plus de me lire, ils m'envoient des messages. Ainsi, il y a deux jours ai-je reçu cette injonction:
" YOU DON'T NEED TO BE UGLY!"
Damned, qui a branché une webcam chez moi ? !
images

04/11/2006

AVISSSS A LA POPULATION !!!

Me promenant de blog en blog, allant visiter les favoris de chacune, j 'ai lu quelque part (mais où ? voilà le problème) que quelqu'une se plaignait des embouteillages de la région toulousaine (je suis précise, n'est ce pas ? !).J'aimerais retrouver l'adresse de ce blog.Pouvez-vous m'aider ? !images

Merci d'avance.

03/11/2006

lettre aux impôts

Chère Madame R.,

    Votre lettre de relance m'a prouvé que l'adminstration fiscale avait le sens de l'humour ,ce dont je doutais un peu, je dois bien l'avouer.
  En effet, je n'ai pas souvenir d'avoir jamais reçu de vos nouvelles mais bon, n'ergotons pas, je vous laisse le bénéfice du doute : votre premier courrier est peut être resté coincé entre deux factures,  devis ou catalogues, dans le dossier "Maison" qui se gonfle au fur et à mesure que mon compte en banque se dégonfle...
Vous m'annoncez qu'au "sens fiscal" mes travaux sont terminés. J'en suis fort aise, croyez le bien car à mon sens à moi, ils ne le sont toujours pas mais le manque de placos, de parquets et d'escalier ne sont sûrement pour vous que broutilles .
    Peut être espérez-vous une invitation à une quelconque pendaison de crémaillère ? S'il devait y avoir pendaison, ce ne serait pas celle de la crémaillère, soyez en sûre.
En effet, dans ma grande naïvete, j'avais vaguement formé le  projet d'inviter à un pot les différents protagonistes ayant peu ou prou participé à la construction de l'extension, me disant que ce devait être frustant de ne jamais voir terminé le travail auquel on avait pris part.
J'ai progressivement rayé de cette liste:
-ceux qui ne sont jamais venus aux jours et heures convenus;
-ceux qui sont venus quand on ne les attendait plus et de préférence à 7 h 30 mais ne commençaient le travail qu'une demi-heure plus tard (méditaient-ils dans leur camionnette ? );
-ceux qui, faisant fi de la précision que la fumée nous incommodait, fumaient DANS la maison;
-ceux qui fumaient dehors (je le sais, j'ai ramassé leurs 54 mégots jetés en dehors des cendriers mis à leur disposition);
-ceux qui ont balancé des planches hérissées de clous sur des plantes inoffensives;
-ceux qui ont joué les jesaistoutfairemieuxquelesautres et ont saboté le travail voire carrément quitté leur poste;
-ceux qui ont pollué notre espace sonore et olfactif;
-ceux qui ne savaient pas lire le panneau"chantier interdit au public" ;
-ceux qui...
j'en passe et des pires.

    Par contre, vous nous demandez de répondre "dans les meilleurs délais", formule dont j'arrive après un an de travaux à décrypter totalement le sens, à savoir :"aux calendes grecques", croyez bien , chère madame, que je vais m'y employer avec zèle.

    Je vous quitte car je vais de ce pas quérir un exorciste.

    Salutations etc.

    Cathulu