Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/09/2012

Juste pour donner envie...

"Mais Sils ne savait pas exactement  ce dont parlait cette bibliothèque. Il m'a demandé, ça t'avance à quoi, ces classements transversaux ? Je lui ai expliqué que ça parlaitd'affinités entre voisins étranges. Deux livres qui semblent ne rien avoir de commun, soudains placés côté à côte , donnent naissance à des interférences mystérieuses, tu piges ? Des conneries ! a répondu Sils avec émerveillement. Et grâce à ces collisions  entre des lieux et des époques et des écrivains que tout sépare, le sens qui dormait en eux est réactivé. Un nouveau ses se dégage. Oh, écoute, Jenny , ce n'est pas le moment. Et à chaque déplacement et nouvelle juxtaposition, la bibliothèque se charge de nouvelles intentions. Il s'agit de trouver la meilleure place à un livre, la plus excitante, celle qui va mettre en évidence de nouvelles pistes. Le hasard fait ça tout aussi bien, m'a répondu Sils qui m'a laissée là."

Claudie Hunzinger, La survivance, Grasset 2012.tumblr_l9y7g4ce7S1qzb5wzo1_500.jpg

 

Billet à venir

27/08/2012

Cette année là...


Un résumé endiablé pour se donner la pêche dès le matin !


18/08/2012

La citation du jeudi qui arrive le samedi mais c'est pas grave.

"Oh, les femmes peuvent bien trouver le mariage relativement utile pendant cette petite phase de la maternité. Mais au fil des années, elles ont de moins en moins besoin de leur mari, alors que leurs maris ont de plus en plus besoin d'elles. Les hommes comptent sur l'écoute, l'émerveillement, les mais-oui-chéri-tu es extraordinaire, les repas équilibrés, les draps propres, les parquets cirés, et puis la surveillance  de leur hypertension, les régimes sans sel, et la main dans la leur quand ils se retrouveront perdus à l'âge de la retraite. Et c'est alors que els femmes se mettent à rêver de prendre leur liberté. Elles se précipitent sur leurs déjeuners de dames, leurs réunions de clubs de lecture féminins, leurs expéditions entre filles dans le désert.

-Génial, Tina, intervint Zeb. Une chose est sûre, c'est que tu sais trouver les mots justes pour t'adresser à un couple de futurs mariés."

Anne Tyler, Quand nous étions grands (billet à venir)

 

anne tyler


06:00 Publié dans Bric à Brac | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : anne tyler

11/08/2012

La citation du jeudi qui arrive le samedi mais c'est pas grave.

« Le chemin le plus court d'un point à un autre c'est de ne pas y aller. »

(Aphorisme de Philippe Gelück appliqué à la lettre par les ouvriers qui travaillent à la réfection des trottoirs de mon quartier.)philippe gelück

15/07/2012

Chasse spleen chocolaté mode d'emploi

Répartissez votre pâte à brownies préférée* dans six ramequins de taille identique.* Glissez au centre de chaque ramequin un carré de chocolat. Mettez au réfrigérateur et oubliez quelques heures, le temps de faire une balade entre deux averses, prendre un bain et/ou lire ce recueil de chroniques rigolotes que tout le monde a lu et qui vous a fait signe à la médiathèque l'autre jour.
Préchauffez le four. Enfournez le(s) ramequin(s). Surveillez comme le lait sur le feu : il ne faut surtout pas que ce soit trop cuit. Sortez du four. Dégustez en vous brûlant (un peu ) les doigts, ça fait partie du plaisir et si vraiment il fait trop moche, allumez quelques bougies ! Enjoy !

* à défaut regarder ici ou ailleurs !

**Mission impossible chez moi ! J'en ai donc déniché à un euro pièce chez C*s*.775387524.jpg

07/07/2012

Déjà six ans !


Qui aurait cru que, me propulsant sur une impulsion dans la

337310552.JPG

blogosphère, je serai toujours là six ans après ? Pas moi en tout cas !

8543151-chiffre-six-threads-recouvertes-de-lierre-isole-sur-fond-blanc.jpg

 

Merci à vous qui allongez ma PAL, remplissez ma BAL, et, pour certaines , partagez mon petit dej' matutinal !

Dans la foulée, je me suis inscrite à deux challenges : celui de Liliba qui va nous faire frémir77158740_p.jpg

77266831_p.jpget celui de Lystig, pour promouvoir nos régions !

 

05/06/2012

Prix du livre Inter 2012...

  Les coulisses du prix sont ici

L'émission qui m'a donné envie de le lire, (malgré un journaliste plus qu'agaçant...)

Y a plus qu'à débouler en librairie !:)

51OHVQYAyhL._SS500_.jpg

27/05/2012

Pour ceux qui ont adoré "Passagère du silence"...

...L'atelier de Fabienne Verdier sur France Inter c'est ici

 

Fabienne Verdier

08/03/2012

En passant...

Pour les fans de Virginie Despentes, à l'occasion de la sortie de son film Bye bye Blondie un très joli reportage photo sur "[son ]petit monde " et une interview dans "Marie Claire "d'avril.
On la sent apaisée et c'est bien !
à noter: la photo de [sa] copine Pepa, une émouvante chienne bulldogue française , au museau blanchi par les ans.

Réjouissez-vous !

véronique ovaldé

 Avec Réjouissez-vous !, titre  au format gigantesque sur fond rose schoking et évident clin d'oeil à l'opuscule phénomène de Stéphane Hessel, les éditions Albin Michel nous proposent le premier ouvrage d'une nouvelle collection thématique sur des sujets de notre quotidien (vaste programme).Une anthologie de citations accompagnée d'une carte blanche donnée à des écrivains de talent (je cite la quatrième de couv').
Ici, après une série de citations sur l'optimisme et la joie de vivre( sans grande originalité mais ça ne mange pas de pain et ça fait toujours plaisir) , c'est Véronique Ovaldé qui s'y colle avec une nouvelle offerte précédemment dans un magazine féminin et qui avait suscité la polémique sur la blogosphère car, comme le rappelle très discrétement la décidément prolixe quatrième de couv  : "en partenariat avec Renault en clin d'oeil au lancement de Nouvelle Tw*ngo" (sic). On se demande bien pourquoi ils n'ont pas fait appel, au hasard, à Dany Boon.
Etant de nature curieuse et n'ayant pu mettre la main sur le magazine en question, j'ai donc dû débourser 5 euros pour m'enquérir de l'objet du délit.
Verdict : non, Véronique Ovaldé ,qui fait pourtant preuve de beaucoup de créativité , n'a réussi à rédiger ici une apologie de la voiture précédemment citée (n'étant moi même pas sponsorisée j'ai pris le parti de ne pas citer in extenso le produit mis en cause).
Son héroïne, une sorte d'Amélie Poulain devenue gourou à l'échelle mondiale, l'a choisie rose et arrive à caser à l'intérieur de l'habitacle tout un bric à brac des plus sympathiques pour la transformer en "terrier", preuve que finalement si, l'auteure possède une imagination fertile. La marque doit être mentionnée deux ou trois fois et Ovaldé s'amuse même de la contrainte en évoquant en bas de page les solutions envisagées pour se tirer d'affaire. Les notes valent d'ailleurs à elles seules le détour et confèrent une dimension pleine d'humour à cette fable gaie, pleine d'allant et de clins d'yeux à des auteurs évoqués de manière allusive.
De quoi donner envie de relire le texte  ! Allez hop , je m'y colle !

Un produit hybride donc qui ne me satisfait pas totalement.