Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/05/2010

Une brève histoire du tracteur en Ukraine

"Toute en fourrure et sans culotte comme disait ma mère"-

 

Si on ajoute des seins en obus à la description précédente, on comprend que Valentina fasse tourner les têtes des hommes y compris celle de Nikolaï, veuf depuis deux ans !51-fupQS0OL._SL500_AA300_.jpg
Oui mais voilà Nikolaï est nonagénaire et ses deux filles, fâchées pour une question d'héritage ,vont se rabibocher vite fait pour faire front et lutter contre l'envahisseuse ukrainienne qu'elles soupçonnent d'aimer davantage la nationalité anglaise ( qu'elle pourra acquérir par son mariage) et la société de consommation, que leur père.
Une brève histoire du tracteur en Ukraine est aussi le titre du livre qu'est en train de rédiger le veuf joyeux et les extraits qui nous en sont donnés éclairent d'un jour nouveau l'histoire de ce pays de l'est dont la famille est originaire mais aussi celle du monde. En effet, cette famille a connu les tourments de l'Histoire, que ce soit sous la botte nazie ou sous celle de Staline qui organisa sciemment une famine pour mettre au pas les paysans ukrainiens.
La plus jeune soeur, Nadezhda (espérance), est celle qui est née durant la Paix et a connu une existence plus protégée, confortable et se montre plus révoltée que Vera qui elle a connu la guerre. Ces différences s'éclaireront petit à petit quand la cadette se penchera sur le passé de ses parents.
Marina Lewycka propose aussi une réflexion toute en nuances sur les différences opposant les immigrés "anciens" et ceux qui arrivent de nos jours en Grande -Bretagne.
On sourit beaucoup, entre autres quand la narratrice, Nadezda, décrypte les tentatives de manipulation de son père lors des conversations téléphoniques, ou quand elle se délecte à choisir des cadeaux de Noël pour "l'ennemie" : "j'emballe un flacon de parfum bon marché particulièrement immonde que j'ai gratuitement dans une promotion du supermarché" , mais bon,son avis sur elle évoluera aussi .On est ému par la détresse de certains personnages et on dévore d'une traite ce roman plein de rebondissements !

Vient de sortir en poche !

15/05/2010

La reine des pommes ? Non celle des lectrices!

Un bon souvenir de lecture ! Billet ici51u78gs7gEL._SL500_AA300_.jpg

09/05/2010

Chic, gallmeister en poche...

...une excellente occasion de découvrir...ceci !

41YAR5VoM5L._SL500_AA300_.jpg

08/05/2010

la consolante

Il n'a pas fait l'unanimité mais ce fut un grand coup de coeur...51jm9ZDYuaL._BO2,204,203,200_PIsitb-sticker-arrow-click,TopRight,35,-76_AA300_SH20_OU08_.jpg

"La femme au loup les pieds dans le four"

La consolante aurait pu être le surnom d'une femme ou d'une maison. C'est celui d'une partie de boules et surtout le  nom du dernier roman en date d'Anna Gavalda, qui au grand désespoir des critiques intello , caracole  déjà en tête des listes de vente.
Certes, il faut un temps d'adaptation à ce style tout grêlé de points de suspension, mais  le personnage de Charles, "un homme encombré,  chargé, loaded en anagalis, comme leurs dés. Quand ils  sont pipés" est si attachant qu'on le suit volontiers dans son effritement et sa rédemption. L'histoire  ,c'est vrai , met un peu  de temps à démarrer mais bon, on accompagne volontiers Charles dans ses pérégrinations ubuesques en Russie  ou parmi les siens (le dîner de  famille  du début est une pure merveille,  tout le monde en prend gentiment pour son grade, en particulier un specimen de beau-frère que chacun possède, j'en suis sûre! ).
L'atmosphère est plus noire, la vie plus dure mais on sent bien que la préférence de l'auteure va à ses gens que la vie a roué de coups et qui parfois n'en peuvent plus... Comme  Anouk, celle qui  vient de disparaître.
Gavalda croque avec un plaisir évident  ses personnages,  fustigeant au passage autant les clichés bobos en matière d'architecture , "un architecte d'intérieur, concepteur d'espace, créateur de  volume, passeur de  lumière et autres trouducuteries." que le mauvais goût de  "la poubelle de table assortie à la nappe et la bobonne assortie à la  poubelle de table" de la classe moyenne. Mais c'est avec les personnages de Kate ,des enfants pleins  de  vie qui l'entourent , voire des animaux qui gravitent autour d'elle  que l'on sent  que Gavalda  s'est régalée.  Quelqu'un qui  est capable d'écrire que la  cusinière Aga est "Une  espèce  de bonne grand-mère, chaude, gentille, présente" ou qu'un chien "quand j'avais le blues, se forçait à faire  une connerie pour me changer les  idée...Une petite poule en passant, un ballon, la jambe du facteur, le super rosbif du dimanche...Oh oui! Il  s'en est donné du mal pour que je relève la tête! Voilà pourquoi je ...Je le porterai jusqu'au bout...",  quelqu'un capable de nous dire que le monde  est plein d'histoires et que personne ne veut les écouter, alors là , je la lis avec enthousiasme , le sourire aux lèvres, j'adhère à ses énumérations ,à ses interventions de l'auteur, à son humanité.

Vient de sortir en poche.

 

 

 

 

01/05/2010

Au bon roman

Je sais, je sais, nous sommes le premier Mai, jour férié par excellence ,mais une bonne nouvelle comme ça ne pouvait pas attendre !51vtv4UTsNL._SL500_AA300_.jpg

 

Billet ici !

Pour compenser cette couv' anxiogène dixit Aifelle, voci l'adresse d'un site

dont j'adore déjà l'intitulé !

Books lovers never go to bed alone

25/04/2010

Je viens de découvrir que ...

...Le ramadan de la parole, de Jeanne Benameur (actes Sud junior 2007) faisait aussi partie d'un recueil de nouvelles : Des filles et des garçons, (Thierry Magnier 2003),déniché en médiathèque...j'ai donc enfin pu le lire ... et l'apprécier !41X6W1WMP1L._SL500_AA300_.jpg

51lAt-N61WL._SL500_AA300_.jpg

 

24/04/2010

Vous reprendrez bien un ch'ti peu de poche ?

Vient de sortir en poche ! Billet ici .9782253129820-G.jpg

16/04/2010

C'est dans la poche !

Pour vous , une Opale s'impose.51y6A4eRjeL._SL500_AA300_.jpg

4168OiDBYKL._SL500_AA300_.jpg

10/04/2010

Une brassée de poches...

51ocZ+kaSbL._SL500_AA300_.jpgLes mois d'avril sont meurtriers* mais Le soir autour des maisons on peut trouver la Gloire voire même L'âme soeur. 41tVRM+8-DL._SL500_AA300_.jpg


 

41-Ko4YO5NL._SL500_AA300_.jpg




















* Roman de Robin Cook.

21/03/2010

Best Love Rosie

A rater sous aucun prétexte, avec une très jolie couv' de surcroît ! Billet ici !51skXtcBkwL._SL500_AA240_.jpg