Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/01/2021

Les Bordes

"Elle avait perdu la possibilité de ne rien craindre"

Comme chaque année, il faut aller aux Bordes, chez les Bordes, sa belle-famille, pour le pique-nique familial. Une véritable corvée pour Brune,  la narratrice, qui a été d'emblée disqualifiée par ses beaux-parents, nous comprendrons pourquoi au fil du texte.aurélie jeannin
Que ce soit durant le trajet ou le court séjour , cette juge ne cesse d'envisager tous les dangers qui pourraient guetter ses enfants, Hilde huit ans et Garnier quatre ans. Une angoisse perpétuelle qui sature chaque page du roman  et ne fait qu'aggraver la fatigue de cette mère de famille.
Angoisse exacerbée qui prend sa source à la fois dans son travail mais aussi dans son passé.
Aurélie Jeannin révèle l'envers des clichés sur la maternité heureuse ou les relations au sein d'une fratrie ,de façon nuancée mais sans fards. C'est douloureux mais chaque mère pourra s'y reconnaître, ne serait-ce que partiellement. Quant au récit, il ne pourra échapper à sa folle logique. Un roman dérangeant.

Merci à l'éditeur et à Babelio.

Harper Collins 2021, 228 pages.

De la même autrice, en poche, clic.

05/02/2020

#PréférerL'Hiver#NetGalley

"Face à un événement que l'on refuse tellement, on ne peut que prétendre que le meilleur nous a été enlevé. On ne peut pas fustiger les drames tout en admettant que ce qui nous a été arraché était somme toute, plutôt moyen, voire désagréable."

Une mère et sa fille adulte, marquées par les deuils et l'abandon, vivent recluses dans une forêt. L'hiver "qui anesthésie les peines et offre des cieux blancs et lumineux", est ici célébré, tout comme la nature, et les conduira vers une épure qui viendra à bout des violences subies.aurélie jeannin
Un texte qui vous prend par la main, ne vous lâche plus, tant sa langue est poétique et sa manière de dévoiler peu à peu ce qui était tu ,hypnotique.
Du grand art. Un premier roman fascinant.

Harper Collins 2020

 

Cuné m'avait donné envie: clic