Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« #Dehorslatempête #NetGalleyFrance | Page d'accueil | #Lebosquet #NetGalleyFrance »

18/03/2020

#Femmesinvisibles #NetGalleyFrance

"Le consensus est net: les femmes sont anormales, atypiques, tout simplement ratées. Pourquoi ne peuvent-elles pas ressembler un peu plus aux hommes ? "

L'humanité vit dans un monde conçu par et pour les hommes. Tant pis pour les femmes dont le poids, la taille, les besoins spécifiques ne sont pris en compte ni par les architectes, ni par les scientifiques, ni par les techniciens et encore moins par les politiciens.
Tant pis si les ceintures de sécurité ne sont pas prévues pour nous( et encore moins pour les femmes enceintes ) et si cela augmente le risque d'être blessées dans un accident car notre masse graisseuse et notre masse musculaire ne sont pas réparties comme celles d 'un homme de 70kg. Tant pis si les médicaments, majoritairement testés sur des hommes sont moins efficaces sur nous et tant pis encore si nos problèmes de syndrome prémenstruels ne donnent pas lieu à des recherches spécifiques, faute de moyens financiers mis en œuvre. Une des raisons de ce phénomène ? La simplicité recherchée. mais "La simplicité coûte moins cher. Mais la simplicité ne reflète pas la réalité."caroline criado perez
La liste de ces dysfonctionnements est longue et solidement étayée par de nombreuses études citées par l'autrice de cet essai qui souligne l'absence de données genrées ou leur non-exploitation. Quelques petits progrès permettent de garder l'espoir que cette situation rageante évolue car elle permettrait non seulement de faciliter la vie des femmes , mais entraînerait aussi des économies dont chacun pourrait bénéficier.

Éditions First 2020

Commentaires

J'ai déjà noté ce titre que j'ai l'intention de lire. Je crois être bien au courant des injustices vis-à-vis des femmes mais on en découvre toujours que l'on n'avait pas perçues.

Écrit par : Aifelle | 18/03/2020

Aifelle, c'est un livre quelque peu démoralisant...

Écrit par : cathulu | 18/03/2020

Pour se remonter le moral, on peut lire le dernier roman de Martin Winckler "L'école des soignantes", dans lequel il décrit un système de santé (utopique mais qui se nourrit quand même en partie de son expérience québécoise) et de soins qui prend pour référence les femmes et tient donc compte de cette complexité indispensable à appréhender pour bien soigner. A vrai dire, c'est plus un manifeste qu'un roman ; le principal étant que ça déclenche une réflexion stimulante sur le sujet.

Écrit par : Melanie B | 18/03/2020

Merci, Melanie, pour cette suggestion. On peut compter sur cet auteur pour défendre les femmes!

Écrit par : cathulu | 18/03/2020

Les ceintures de sécurité : ça c'est sûr! Même avec un gros coussin, elle me scie le cou!

Écrit par : keisha | 20/03/2020

J'avais entendu une émission de radio sur ce sujet dont on parle trop peu. Notamment le dépistage des cancers adaptés aux hommes mais pas aux femmes (cancer du colon, par exemple).

Écrit par : Alex-Mot-à-Mots | 20/03/2020

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.