Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/05/2009

Porc ou cochon? Les faux-semblants

Si comme moi vous hésitez toujours entre "revolver" et "pistolet"," Meurtre"  et "assassinat",  ce livre est fait pour vous ! Avec verve, Jean-Loup Chiflet  remets nos idées en ordre.516pZcY3oLL._SL500_AA240_.jpg
On se  balade (et non ballade) au son d'un biniou breton ou d'une cornemuse écosaisse. On sirote un bourbon, à base de maïs ou un whisky (à  base d'orge) tout en feuilletant une  revue (sans images) ou un magazine (avec)...
Les  distinctions sont parfois clairement  tranchées, le revolver est une arme à feu à répétition, le pistolet ne tire qu'une fois, ou plus  subtiles et l'on rejoint parfois ici l'ouvrage de Jean-Louis Fournier Les mots des riches, les mots des  pauvres. : "Chez les Le Quesnoy,  on est ivre, chez les Groseille, on est soûl".
Chiflet en profite également pour distinguer des couples maudits, un Casanova n 'a rien d'un Don Juan,  Un Monet d'un Manet. Il  se  permet aussi quelques incursions dans l'actualité :  Carla ou Cecilia,Arnault ou Pinault, dont on peut contester la pertinence au vu des autres couples mentionnés...A ces people, j'eus largement préféré qu'il éclairât ma lanterne sur Laurel et  Hardy que je n'arrive jamais à identifier...

Un recueil bien utile , non pas pour se mettre la rate au court-bouillon mais au contraire pour clarifier nos esprits !

Porc ou cochon, Jean-Loup Chiflet, Chiflet & Cie, 185 pages éclairantes.12,95 euros.

12/03/2009

schtroumpf grognon : the end ! (ouf !)

De temps en temps, ça fait du bien de se faire taper (gentiment) sur les doigts, de vérifier le sens ou l'utilisation fautive ou non d'un mot. Quand en plus, Le Répertoire des délicatesses du français contemporain paraît dans la collection dirigée par Philippe Delerm""le goût des mots", on se régale d'avance , en bon gourmand  des mots que l'on est.41l+izFQ+tL._SL500_AA240_.jpg
Mais d'emblée, la mention , en exergue ,que "Beaucoup des phrases "fautives" donnée en exemple dans ce livre proviennent du journal Le Monde, du Nouvel Observateur ou de France Culture", media  connus pour leur grand sens de l'humour, aurait dû me mettre à puce à l'oreille : on n'est pas ici pour s'amuser  !
Il ne s'agit pas ici de remettre en question le sérieux et la qualité de ces articles, loin s'en faut , mais j'aurais vraiment apprécié un peu moins de rigidité dans le jugement. Comme auraient dit mes élèves africains, je trouve Renaud Camus trop "cintré"  dans sa manière de s'exprimer. A le lire , on a l'impression de retrouver le maître d'école qui martyrisait ses élèves, sanglé dans sa blouse grise, arpentant la classe à grandes enjambées. Ce qui n'est pas, avouons-le bien agréable !
Ce livre est en fait la réédition de Répertoire des délicatesses du français contemporain, paru en 2000 aux éditions POL.
Ceci explique peut être cela...

28/01/2009

Bonjour, veaux, vaches, cochons, couvées!

Eveillé comme une potée de souris, vous n'êtes pas une tête de linotte et n'allez donc pas oublier de noter sur vos tablettes, le très riche livre de Patricia Vigerie  , Quand on parle  du loup, qui  recense de manière exhaustive les expressions et proverbes  contenant des noms d'animaux.

41NCVR5S7KL._SL500_AA240_.jpg

 

Autrefois paru sous le titre La symphonie  animale, je  l'avais déjà  compulsé  en bibliothèque mais avait évidemment perdu ses  références.Grâce à la  fabuleuse Fashion et au Patounet Swap  organisé de main  de maître par la  pétillante Cuné, j'ai  enfin  pu me délecter à nouveau de ces expressions imagées si expressives , délicieusement illustrées par des gravures de Grandville.

14/01/2009

Pour les gourmands de mots et d'expressions...

Amies lectrices, amis lecteurs ,nous qui aimons les bons romans nous ne supportons pas toujours les auteurs qui allongent  le parchemin(1), ceux qui font de la crème  fouettée(2) ou qui discourent des fiançailles de grands-mères(3). Nous n'apprécions pas plus les gâte-papiers(4) ou les  grimauds(5) d'ailleurs nous n'en connaissons point !9782226179241.gif
J'aurais pu m'amuser ainsi avec nombre  d'expressions tirées de cette Petite anthologie des mots rares et charmants où, dans un style  élégant et plein d'humour (y compris dans les exemples) Daniel  Lacotte, se penche avec un amour  visible sur ces  expressions imagées qu'il a regroupées  par thèmes , de A comme Agiatation à  V comme vulgarité.  Chacun pourra ainsi piocher au gré de ses  humeurs et pourquoi pas remettre au goût du jour telle ou telle expression qui  aura fait son bonheur. Ne pas  rater non plus la préface de l'auteur qui est une petite merveille à elle toute seule.

Cette petite anthologie  des mots rares et charmants se  doit de  figurer dans la bibliothèque de  tout mordu des mots et de littérature qui se respecte !

Seul hic, elle n'est plus disponible mais France Loisirs a eu la bonne idée de le rééditer (article  non sponsorisé, comme dirait Cuné !)

1/Il  leur faut beaucoup de place pour exprimer leurs idées.

2/Livre ou discours sans aucune consistance (...)  qui se contente de délayer des idées futiles.

3/adeptes du papotage inutile.

4/écrivain médiocre qui posséde  un avantage sur le  grimaud: il sait rester discret !

5/Ecrivain dépourvu de tout talent, mais qui ne perd jamais une occasion de parler de son oeuvre en termes  élogieux.

10/01/2008

Parlez-vous la langue d ebois

Elle claque un peu partout...

"Agrégée de lettres, Martine Chosson a longtemps enseigné à l'étranger avant de s'apercevoir que cela n'avait aucun intérêt." Vous voilà prévenus  dès la 4 ème de couv': l'auteure n'utilise pas ce qu'elle analyse en détail dans Parlez-vous la langue de bois ? (petit traité de manipulation à l'usage des innocents).
La langue de bois késaco ? Dès la préface, l'auteure constate que si l'expression s'est imposée d'abord pour désigner un" langage figé de propagande politique", elle s'est imposée durablement dans la langue car son champ d'action s'est élargi...9782757803820
Martine Chosson , dans un style imagé, traque donc tous les indices nous permettant de la répérer dans notre vie quotidienne et si elle ne prétend pas se livrer  à une étude exhaustive, chacun ,après la lecture de cet ouvrage sera plus à même de repérer les flatteries, les euphémismes,les formules vides ou signalant exactement le contraire de ce que l'on prétend (dressons l'oreille quand nous entendrons des  "Honnêtement,"réllement", "véritablement"... employés à tour de bras), tous les "floutages de gueule"  et autres "valorisations du vide" que l'on veut nous imposer, pour nous vendre des objets ou des idées...
Une analyse fine et détaillée d'un phénomène qui prend de plus en plus d'ampleur et qu'un style très agréable et plein d'humour rend particulièrement savoureuse.