Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« 2019-06 | Page d'accueil

13/07/2019

#KillingEve2-NoTomorrow#NetGalleyFrance

Bizarrement cet opus inclut l’épisode 1...On y poursuit la découverte de Villannelle et surtout celle d'Eve et de son mari,Niko.luke jennings
Luke Jennings sait rédiger des scènes extrêmement visuelles, voir en particulier une magistrale scène d'exfiltration qui clôture cet épisode et ne figure pas dans la série. Série qui si elle a conservé certains crimes de Villannelle s'éloigne vraiment beaucoup du roman de départ. Les deux deviennent donc deux entités  qui valent le coup d'être lu et/ou regardé.

12/07/2019

Le poids du monde est amour...en poche

"Je l'aime, je trouve très doux de le regarder et le fais comme on s'assoit devant un paysage apaisant."

En cent micro-fictions ciselées, David Thomas dresse la carte du tendre contemporaine. Du célibat de la jeunesse à la solitude subie de l'âge mûr, il narre les mille et une variations , fluctuations de l'amour et son livre peut donc se lire comme un roman, où un seul "Je" (mais à multiples facettes: homme, femme, homo, hétéro, jeune, vieux...) prend la parole, assurant ainsi la continuité et la fluidité.david thomas
La structure est donc assurée, mais pourrait tourner à la mécanique, façon Exercices de style, s'il n'insufflait autant de vie à ses personnages, variant les tonalités (tendresse parfois rugueuse, humour, poésie...). L'exercice de la nouvelle est souvent périlleux, mais David Thomas, en funambule expert, se tient toujours sur le fil, et nous réjouit le cœur.
à lire, relire, un petit bréviaire amoureux qui file sur l'étagère des indispensables !

11/07/2019

La persuasion des femmes

"Parfois, il fallait abandonner ses convictions, ou les assouplir bien plus que vous ne pensiez le faire un jour."

Greer et Cory sont "deux fusées jumelles" qui brillent par leur intelligence et semblent promis à un bel avenir. La première est issue d'une famille quelque peu marginale qui semble peu soutenir la jeune fille timide. Le second vient d'une famille d’immigrés portugais  chaleureuse et unie.
Ces millenials, qui à l'adolescence seront devenus un couple, vont partir dans deux universités différentes mais se projettent déjà dans un futur où ils pourraient mettre en pratique, via leur emploi, leurs convictions.
D'autant que Greer a fait brièvement la connaissance de Faith Frank, icône du mouvement féministe des années 70. L'admiration qu'elle voue à cette femme et aux causes qu'elle défend galvanise Greer.
Mais l'idéalisme de la jeunesse va bientôt se heurter aux aléas de l'existence et au pragmatisme de l’expérience...meg wolitzer
Roman choral, La persuasion des femmes brosse le portrait nuancé de personnages d'âges et de milieux différents et montre leur évolution, parfois par le biais de simples détails comme l'utilisation ou non d'un canapé-lit, jusqu'à la période contemporaine où est survenue "la grosse calamité" ( l’élection d'un président jamais nommé dans le roman).
Analysant avec finesse et empathie l'influence que peuvent avoir certaines personnalités sur d'autres,Meg Wolitzer nous captive tout au long de ces 434 pages , sans jamais nous perdre en route. On s’attache à tous les personnages, principaux ou secondaires, on frémit, on s'identifie et on ne cesse de souligner les remarques pertinentes  tout au long de ce roman écrit dans un style impeccable.

Et zou, sur l'étagère des indispensables.

Éditions Rue Fromentin 2019, brillamment traduit par jean Esch.

De la même autrice: clic

 

09/07/2019

#KillingEve1-CodeNameVillanelle#NetGalleyFrance

"Là où d'autres éprouvaient de la tristesse ou de l'horreur, elle ne connaissait qu'une froide sérénité."

Ayant adoré les deux premières saisons de la série Killing Eve, je me suis précipitée sur le premier épisode, qui façon Nikita de Besson, évoque l'origine, la formation et le premier crime de Villannelle au service d'une mystérieuse organisation.luke jennings
L'écriture est efficace, le rythme soutenu, il est juste dommage que cet épisode soit si court, mais il éclaire bien le parcours de l’héroïne.

Traduction de l'anglais par Amélie Foulatier

 

 

 

 

 


07/07/2019

Bloganniversaire

13 ans déjà que , rompant la torpeur estivale d'un été sans départ prévu, je me suis lancée dans la blogosphère,( un peu décrépite, voire obsolète maintenant, mais tant pis !).

Je continue vaille que vaille, grâce à vous,  à allonger mes Listes A Lire, à faire grimper mes Piles A Lire et à découvrir des romans, des autrices et des auteurs. Encore merci à vous toutes et tous !

index.jpeg