Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/12/2011

Légère contariété

"Faut pas vouloir un petit ami, parce que si tu l'as, tu finiras par le mettre sous le lit"

Pico Bogue est toujours aussi raisonneur et il semble que les seuls à pouvoir ocassionnellement lui river son clou soit son grand-père qui lui rappelle que "...pour honorer le dieu Baal, on jetait les enfants au feu" ou son père qui prend Pico à son propre piège ! Il faut dire que parfois Pico y va un peu fort et ne se rend pas compte de sa cruauté involontaire !dominique rogues,alexis dormal
Par contre, il a un talent fou pour essayer de culpabliser ses parents, qui, fil rouge de cet album, ont décidé de partir en vacances sans les enfants...Alors, se laisseront-ils manipuler ou tiendront-ils bon ?
Ferdi a été ravi de retrouver l'univers de ce pt'tit bonhomme à la mèche rebelle et moi aussi ! Un moment d'humour familial délicieux !

 

17/11/2011

Le Noël du chat assassin

"C'est ça, joyeux Noël à toi aussi !"

Serait-ce parce que "L'esprit de Noël n'est pas arrivé jusqu'à [sa ]gamelle" que Puffy va finir enfermé dans la garage ? Ne serait-ce pas plutôt parce que ,comme d'hab', notre chat rouquin préféré a enchaîné les catastrophes, prétendant avec un aplomb formidable que ce n'était pas de sa faute ?
En tout cas, grâce à ce félin rouquin, Noël sera mémorable et les jeunes lecteurs se régaleront des volte- faces de Puffy qui,tantôt se prête de mauvaise grâce aux inventions de Ellie et de ses cousins, tantôt cabotine dès qu'il est le centre de l'attraction. Il finira par atteindre le sommet...du sapin et en subira les conséquences !anne fine,puffy,esprit de noël
"Ce Noël a été affreux, affreux, affreux ." pour Puffy, gageons qu'il sera nettement plus drôle pour les jeunes lecteurs !

Le Noël du chat assassin, Anne Fine, traduit de l'anglais par Véronique Haïse, aux illustrations , toujours aussi réussies, Véronique Deiss, Mouche de l'Ecole des Loisirs (pour les enfants qui aiment déjà lire tout seuls.
88 pages à lire d'urgence avant de décider d'offrir un chat !

à glisser dans un peu plus d'un mois en dessous du sapin !

09/11/2011

Dictionnaire ouvert jusqu'à neuf heures

Dictionnaire et humour font souvent bon ménage (cf le Dictionnaire superflu à l'usage de l'élite et des biens nantis de Pierre Desproges (1958) ou, plus ancien le Dictionnaire du diable, D'Ambrose Bierce), les contraintes inérentes à la forme permettant sans doute par contraste de libérer le fond.
C'est le cas pour ce Dictionnaire ouvert jusqu'à 22 heures (ça tombe bien après je dors de toutes façons).
Ils sont une quarantaine à avoir mis en commun leur humour , dans l'esprit du maître Alphonse Allais , pour nous concocter ce dictionnaire, parfait en tous points puisque comprenant des Noms (plus ou moins) communs et des Noms (plus ou moins) propres, séparés, non par des pages roses, mais couleur absinthe , du meilleur goût,  en hommage à la boisson favorite d'Allais.dictionnaire,académie alphonse allais
Nonobstant les différentes méthodes de lecture préconisées en début d'ouvrage, le mieux, je crois est de piocher au hasard et de naviguer au gré de notre humeur, faisant une escale en Bas-Liverne : ex-département français, partie méridionale de l'actuelle Liverne. Sur cet ancien territoire françias, on dit n'importe quoi. Ou nous régalant du détournement des traductions d'expressions latines. Ainsi  la définition de Corpus delicti devient-elle: Elle fait des délices de son corps; ce qui donne une  allure nettement plus sexy à ce terme de juris-prudence !
Évidemment, bien des formes d'humour se donnent ici rendez-vous (normal vu la diversité des auteurs) et toutes ne seront pas forcément à notre goût , mais chacun pourra faire son miel et revenir à loisir feuilleter ce dico pour se dérider un peu !

Une dernière définition, pour la route :

Absentéisme n.m. : Fléau scolaire qui ne doit plus avoir cours.

Dictionnaire ouvert jusqu'à 22 heures, Académie Alphonse Allais, Le Cherche-Midi 2011.

08/09/2011

Fiasco ! Des écrivains en scène

Joanathan Coe, Margaret Atwood, Julian Barnes anthologie,humour,robin robertsonsont quelques uns des écrivains qui se livrent ici à des confessions hilarantes concernant leurs revers en littérature ,côté média ou relations avec leur éditeur.
Rien ne leur est épargné: des repas payés en tickets restau, ce qui est un tue-glamour des plus efficaces, des conférences données devant un public souvent bienveillant mais extrêment clairsemé, sans compter ce que Claire Messud lors de ses débuts apprendra très rapidement: "Les gens ne veulent pas être des losers, ils ne veulent même pas en connaître."
Certains auteurs, non traduits en français, mériteraient de l'petre de toute urgence tant ils font preuve d'une autodérison des plus efficaces, que ce soit Matthew Sweeney qui apprendra à ses dépens qu'"Il est dangereux de surcharger un poème de "s". ou de se faire détartrer les dents d'un peu trop près avant une lecture." ou Simon Armitage qui concentre en une journée apocalyptique toutce qui peut arriver de pire à un écrivain  !
Laissons le mot de la fin à Rick Moody qui conclut ainsi son texte : "La vérité crevait les yeux: ma carrière d'écrivain était lancée ! Et fondée sur négligence, déception, malentendu, rancoeur familiale et fautes de frappe."
Un régal qui donne envie de découvrir en totalité l'anthologie dont sont extraits ces textes:

Hontes. Confession impudiques mises en scène par les auteurs, réunis par Robin Robertson et traduits par Catherine Richard ( 2006).anthologie,humour,robin robertson

09/06/2011

Mes valises diplomatiques

"En Inde, une femme d'expérience m'avait révélé les deux règles essentielles au bonheur d'une expatriée: s'arranger d'abord pour avoir toujours quelque chose à faire le lundi, puis s'occuper avant tout d'apporter à son intérieur la touche personnelle qui permettra de s'y sentir chez soi."brigid keenan,femme d'ambassadeur
Mais bon, la déco ça va un moment et Brigid Keenan, avant d'épouser son diplomte de mari était une journaliste. Le démon de l'écriture la titillant, elle nous livre dans Mes valises diplomatiques le compte rendu bien souvent hilarant de ses longs séjours à l'étranger.
Que ce soit en Belgique, où un dentiste voulut à toutes forces lui raccourcir la langue, en Afrique ou en Inde, sans oublier le déprimant (au premier abord) Kazakhstan, elle nous livre sans jamais se donner le beau rôle le récit de ses expériences plus ou moins calamiteuses , à mille lieues des réceptions de l'Ambassadeur !
So charming and so british !brigid keenan,femme d'ambassadeur

Merci Cuné !

Mes valises diplomatiques, Brigid Keenan, traduit de l'anglais par Danièle Momont, Petite bibliothèque Payot/voyageurs, 2010, 380 pages à distribuer aux futures expatriées !

L'avis de Joëlle

brigid keenan,femme d'ambassadeur

08/06/2011

La marche du crabe

Tout commence par "L'internationale " revue à la sauce crabe, car oui les crabes sont mélomanes, enfin, tout est relatif ! Ceux qui s'amusent ainsi à massacrer l'hymne révolutionnaires sont deux individus d'une espèce bien particulière : les cancer simplicimus vulgaris (crabes carrés de Gironde) à la particularité ma foi fort embêtante: ils ne peuvent pas tourner.
Ils sont donc contraints à des trajets rectilignes, tout comme d'ailleurs le pilote du bateau qui traverse l'estuaire de la Gironde dans le sens de la largeur, ce qui limite forcément l' horizon des crabes et de l'humain...artur de pins,prix du public du festival d'annecy
En plus la vie des crabes est pleine de dangers: humains qui veulent leur ôter une patte, mais aussi specimen de leur espèce ayant pour devise "honneur et rectitude", ce qui est fort gênant quand on vient de découvrir comment enfin tourner...
Heureusement ,des écolos et des cinéastes documentaires vont prendre en charge la survie des crabes...
Vous l'aurez compris nous sommes ici dans une parabole pleine de d'humour (la condition des crabes écho de la condition humaine) et avec un scénario de prime abord aussi mince l'auteur parvient à nous intéresser et à nous faire réfléchir mine de rien sans pour autant devenir pontifiant. Un régal avec ou sans mayonnaise !

 

 La marche du crabe , Arthur de Pins,  Soleil 2010.

Déniché à la médiathèque.

Un aperçu du film ici

 

24/05/2011

Les rillettes de Proust

 

Si le sous-titre vous promet" 50 conseils pour devenir un écrivain", l'auteur , dans sa préface vous propose même d'obtenir grâce à cet ouvrage le label GRANTECRIVAIN. Rien de moins !thierry maugenest,50 conseils pour devenir un écrivain
Mais c'est surtout à une promenade attentive et malicieuse que nous convie Thierry Maugenest qui prend un malin plaisir à souligner les bourdes d'auteur par ailleurs reconnus  ,mais aussi à nous prouver par l'exemple l'importance de ce qu'il faut faire ou pas. Et les démonstrations sont on ne peut plus probantes !
On ne soulignera jamais assez l'importance du choix des prénoms des héros de roman et la réécriture d'un passage de Madame Bovary ,dont les héros sont respectivement devenus Ricky et Loana, prend tout à coup des accents harlequinesques du plus beau kitsch !
Quant aux Rillettes de Proust , elles donnent un aspect beaucoup plus rustique au texte proustien que la fameuse madeleine !
Un recueil où les profs pourront aussi piocher du réconfort les soirs de grande lassitude : non leurs élèves ne sont pas les seuls à écrire des horreurs syntaxiques: certaines sont même été éditées !

Les rillettes de Proust, Thierry Maugenest, Points, collection les goût des mots, 113 pages pour 5 euros, un petit plaisir à (s') offrir garanti zéro calorie.

17/05/2011

Allô conso dix canulars téléphoniques pour prendre le marketing à son propre piège

"Quand on est un homme on a le droit de faire attention à sa peau !"

 Radin signalant des produits moins chers que chez C****, tonton soucieux de l'alimentation de son neveu adolescent qui refuse les céréales connotées pour enfants, ou consommateur mâle s'indignant de produits laitiers supposés nourrir la peau de l'intérieur mais apparemment uniquement celle des femmes, voici quelques unes des identités endossées par Arenaud (sic) Poun pour contacter les services consommateurs de grands groupes alimentaires.arenaud poun,allô !
Si le canular téléphonique est un grand classique, Arenaud Poun renouvelle le genre en y ajoutant une dose sévère de critique revigorante ! Qu'on prenne le consommateur pour un imbécile est une chose mais que celui-ci se rebelle en utilisant les outils mis au point par le marketing en est une autre !
Arenaud est convaincant en diable et la retranscription de ces dialogues nous permet tout à fait de deviner tour à tour la bonne volonté prise en défaut,  l'embarras, l'agacement, l'extrême agacement (mais le fait que la conversation puisse être enregistrée doit freiner les réactions par trop violentes !) de ses différents interlocuteurs.
Arenaud pousse ses  victimes dans leurs retranchements et jusqu'à l'absurde les slogans et l'argumentaire prétendument scientifique qui accompagnent les produits vantés par un marketing qui marche sur la tête. Heureusement le retour de bâton frappe souvent de plein fouet ceux qui veulent nous fourguer du vent : qui a vu récemment en rayon un produit laitier vendu (fort cher) dans un pot rose et censé nous rendre belle ?
Un livre à double effet: il nous fait rire et nous ouvre les yeux si besoin était !

Allô conso, Arenaud Poun, Le tigre 2001

Merci Cath !!!

06/05/2011

Le petit Gus en grandes vacances

"J'ai peut être une petite bouche en cul de poule à nourrir, mais c'est moi le soleil de cette maison."

Si, comme moi, vous n'osez même pas compter les semaines vous séparant des grandes vacances, ce livre est pour vous !
On y retrouve le petit Gus onze ans, qui vient de quitter définitivement l'école primaire- mais ne parlons pas de" la merdouille du collège" à venir-  et sa chouette petite famille.Comme d'hab, Gus scrute avec son regard laser le monde autour de lui, n'épargnant ni ses parents râleurs et persifleurs , ni sa soeur, impitoyable dans ses jugements, ni son grand frère dragueur. Nous n'échapperons pas au short hawaïen made in  Decathl*n de son père, inapte à camoufler son bedon , pas plus qu'au réflexions de Gus sur les femmes en monokini sur la plage bretonne où il a ses habitudes.Pudibond , Gus ? Pas toujours ! Car, mine de rien, les filles commencent à l'intéresser !claudine desmarteaux, humour,
Mais le petit Gus s'il s'avère aussi un parfait petit épicurien, n'en oublie pas pour autant de pointer du doigt les algues qui viennent polluer les algues de sa chère Bretagne ainsi d'ailleurs que les saucissons d'âne (quelle horreur!) prétendument corses...Alors dans le match Bretagne/Corse qui l'emporte? Pour le savoir, dévorez vite ce nouvel opus de notre petit Gus ! Un livre couleur turquoise, comme la mer...

Le petit Gus en grandes vacances, Claudine desmarteaux, Albin Michel 2011., 156 pages à piquer à son fils  ! (à lui rendre ensuite!:))

Clarabel l'oppose à Greg ici.

La soupe de l'espace en donne un extrait ici.

Gaëlle a nien ri aussi ici.

29/04/2011

Liliane, fais les valises

"Paf le subjonctif, pensa Liliane."

La fameuse injonction de Georges Marchais à sa femme est le point de départ qui a inspiré Jean-Bernard Pouy pour cette réjouissante satire , non pas du Parti Communiste Français , mais des colloques de Cerisy.jean-bernard pouy
Si la trame du récit est en elle même bien légère , les coups de griffe donnés aux universitaires coupeurs de cheveux en quatre sont bien portés et les annexes font à elles seules le bonheur du lecteur. On y découvrira entre autres le point commun entre le grand Charles et le catch, sans oublier un traducteur bien particulier... Mon annexe chouchou ? Celle étudiant avec un immense sérieux la place du suppositoire dans le roman français, tout un programme !

Une nouvelle d'anticipation sociale (j'avoue avoir un peu zappé le côté anticipation de l'oeuvre : les livres papiers ont disparu de la surface de la terre) faisant partie d'une nouvelle collection ayant comme point de départ, je cite" La phrase  qui s'installe dans la mémoire de chacun, car elle résume à elle seule un état de nos sociétés."Une jolie réussite !

 Liliane , fais les valises, Jean-Bernard Pouy, Collection quelqu'un m'a dit ( !)Les éditions de l'atelier In8 2011, 60 pages grinçantes et cocasses.

Merci Cuné !